Couverture de l’inauguration du nouveau Stade: Les cadres de la Rts portent la réplique aux chaînes privées

176

La réponse n’a pas tardé, du côté du Triangle Sud, à la suite du communiqué rendu public, ce dimanche 20 février 2022, par certains éditeurs de chaines de télévisions, accusant la Rts d’entretenir un esprit de compétition avec les médias privés, notamment en ce qui concerne la couverture des grands événements nationaux. 


En effet, à travers un communiqué dont copie est parvenue à Seneweb, l’Amicale des cadres de la Rts (Acarts) a apporté des précisions. 
“La Rts, en tant que télévision publique et disposant de tout l’équipement nécessaire, a l’obligation d’assurer la couverture de la totalité des événements du calendrier républicain et autres événements à caractère national”, lit-on dans ledit communiqué. 


A cet effet, d’après les cadres de la Rts, plutôt que d’entretenir une certaine polémique, les confrères signataires dudit communiqué auraient dû, en toute confraternité, prendre l’attache de la Rts pour qu’elle mette à leur disposition le signal de la cérémonie d’inauguration du Stade du Sénégal, comme ça a toujours été le cas à l’occasion de la Fête nationale de l’indépendance et de biens d’autres événements comme le point Covid du ministère de la Santé.


Ainsi, note la même source, “s’agissant de l’inauguration de ce stade, la Rts a prévu pour les chaines de télévisions qui en ont les moyens, de donner le signal à partir du car de production installé sur place. A défaut, elles peuvent le récupérer via le canal 5 de la Tnt, le canal 215 du bouquet Canalsat ou prendre le signal clean disponible sur le satellite”. 

L’Acarts rappelle, dans la foulée, que “partout dans le monde, la télévision publique a l’exclusivité des images des grands événements nationaux. A charge pour elle de mettre le signal à la disposition des autres opérateurs ; et de ce point de vue, la Rts n’a jamais dérogé à la règle. Mieux, elle n’a jamais cherché à avoir l’exclusivité, encore moins à afficher son logo. Pourtant, c’est une obligation légale d’incruster son logo comme signature”.