LE JOURNALISTE SÉNÉGALAIS SADIBOU MARONG À LA TÊTE DU BUREAU DE RSF À DAKAR

153

Le journaliste sénégalais Sadibou Marong prend la tête du bureau régional de Reporters sans frontières (RSF) pour l’Afrique de l’Ouest basé à Dakar, a appris l’APS.  

Sadibou Marong, ancien d’Amnesty international, ’’aura pour principale mission de développer les activités et de renforcer l’impact de l’organisation dans les pays de cette région’’, indique RSF dans un communiqué. 

Le nouveau patron du bureau de RSF à Dakar est Diplômé en journalisme du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) de Dakar en 1998. 

Il a travaillé plus de 10 ans pour le quotidien national sénégalais Le Soleil et a été le collaborateur de plusieurs médias internationaux dont Associated Press (AP) et l’agence Bloomberg. 

 Après un passage au bureau Afrique de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) où il a exécuté des projets sur la sécurité des journalistes, il travaillait depuis 2014 pour Amnesty International comme responsable régional des médias en Afrique de l’Ouest et du Centre. 

Le communiqué souligne que sous la direction de son prédécesseur, Assane Diagne, le bureau de Dakar a “permis à RSF de renforcer son réseau de correspondants et de partenaires locaux”. 

Il a également permis de “défendre des journalistes attaqués ou emprisonnés et de former plus de 250 journalistes, notamment au Sénégal, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Togo”. 

Le communiqué annonce qu’en 2022, le bureau de Dakar “s’attachera notamment à mener l’une des campagnes prioritaires de RSF, la défense du journalisme dans la région du Sahel où le travail des journalistes s’avère chaque jour un peu plus difficile face à la présence des groupes armés et de dispositions visant à limiter ou encadrer leur activité”.  ’

’L’insécurité atteint désormais un tel niveau qu’elle menace l’accès à une information fiable dans une très grande partie de cette immense région, grande comme l’Europe’’, souligne RSF. 

 L’ONG rappelle que ‘’l’année dernière, deux journalistes espagnols David Beriain et Roberto Fraile ont été tués au Burkina Faso et le journaliste français Olivier Dubois a été kidnappé et reste à ce jour otage d’un groupe armé au Mali’’. 

RSF promet également de poursuivre ‘’le travail entamé en Guinée où des représentants de l’organisation se sont rendus à deux reprises l’année dernière afin de donner un souffle nouveau aux médias et journalistes de ce pays régulièrement pris à partie, intimidés et attaqués pendant la présidence d’Alpha Condé chassé du pouvoir par un coup d’Etat en 2021’’. 

’’Dans une région qui concentre l’ensemble des plus grandes menaces sur le journalisme, et en particulier l’insécurité liée à la présence des groupes armés dans le Sahel, l’arrivée de Sadibou Marong constitue une excellente nouvelle et un renfort important pour notre organisation’’, s’est félicité le secrétaire général de RSF Christophe Deloire.  

’’Sa nomination va également nous permettre de poursuivre le développement du tout dernier bureau de RSF créé il y a trois ans et de contribuer à défendre encore plus efficacement le journalisme en Afrique de l’Ouest. Son expérience et son énergie seront des atouts majeurs’’, a-t-il ajouté.

APS