Les Sénégalais soutiennent la liberté de la presse “sans censure ni ingérence du gouvernement”

37

La grande majorité (75%) des citoyens sénégalais affirment que les médias sont « assez libres » ou « entièrement libres » de publier ou de commenter l’actualité sans censure ni ingérence de l’Etat, selon les tous derniers résultats de l’enquête Afrobarometer.

Toutefois, le document précise qu’ »un peu plus d’un cinquième (22%) des Sénégalais pensent que les médias ne sont « pas très libres » ou « pas du tout libres » de diffuser des informations sans immixtion du gouvernement.

Par ailleurs, plus de sept Sénégalais sur 10 (72%) sont d’accord sur le fait que les médias devraient être « libres de publier n’importe quelles opinions ou idées sans le contrôle du gouvernement ». Toutefois, 26% des citoyens jugent que « le gouvernement devrait pouvoir interdire tout type de publication qu’il désapprouve ».

De plus, trois quarts (76%) des Sénégalais pensent que la presse « devrait constamment enquêter et communiquer sur les travers du gouvernement et la corruption en son sein, contrairement aux moins du quart (24%) qui affirment que trop de reportages négatifs ne font que nuire au pays », indique le rapport publié en 2021.

Cependant, juste la moitié (51%) des Sénégalais affirment que les médias ont été « impartiaux » envers les différents candidats lors des élections présidentielles de 2019, contre 41% qui jugent qu’ils n’ont pas couvert équitablement tous les candidats.

Pressafrik