Juliette BA “je n’ai plus d’utérus, mon mariage secoué, mes comptes vides, mon égo maltraité”

118

Salaam à tous …
Je suis vraiment très touchée du post paru dans ce groupe. Cet hommage était juste waouh !!!
Oui je suis Juliette BA alias …
Juliette MissEndopositive
Juliette Ba Lifestyle
J’ai effectivement commencé ma carrière à SUD FM en 1995 ou je présentais la matinale en alternance avec Ama Soya Sakho. J’avais 19 ans.À l’époque j’étais en fac de philo à l’UCAD au département dirigé par O. Kane…J’ai ensuite intégré la rédaction de Sud aux côtés de Michel Diouf, Sakhou Faye, Pascal Faye etc … où je suis passée au reportage et à la présentation des différents journaux.

J’ai quitté Sud en 2002. Après un break de deux ans à Paris. ( où je commence à écrire pour le magazine Miss Ébène)En parallèle j’ai participé à l’aventure TRACT avec Ibou Fall le Dir pub. Je signais : Doc Gynéco

Nous sommes en 2004. J’ai 28 ans.Je présente un magazine sportif : SPORTS 2S où je m’efforce d’être la voix de TOUTES les fédérations … Lorsque naît 2STV je deviens Directrice de la rédaction, recrute des journalistes et mets en place un certain nombre d’émissions : Bantamba, Senseï, Courses hippiques et mon bébé SPORTS 2S continue de grandir : …

Je pose également un baluchon sur Radio Nostalgie … on m’entends les mercredi dans EN FILIGRANE et les jeudi dans CALIENTE.Je propose un nouveau concept à 2S : LA MATINALE. On fait bien des matinales à la radio non ?Eh non …Malgré un très joli pilote, la direction ne me suis pas … ” Donc les gens vont se lever à 4h du matin pour venur blablater de bougies, de bouquins et de bien-être sur un plateau, quoi !”(Il faut croire que oui… mais quelques années plus tard
Je suis mon père de substitution M. Baal, lorsqu’il réintègre la RTS et est nommé directeur de la télévision …On me confie la présentation du JT de 23h. Puis le 13h. D’abord les week-end, puis la semaine. Comme j’aime le matin, je propose à Baal mon éternel tranche horaire… Samay rabb bougouniu ma nelaw …

Baal me fait confiance : Ainsi naît Kinkeliba…Réveiller les gens le matin, dans la joie et la bonne humeur, mon kiff depuis Sud fm…Quelques mois plus tard me voilà repartie pour d’autres horizons… Lorsque Baal me demande qui pourrait reprendre les rennes de la matinale … Je lui chuchote : Sarah Cissé… Juliiette BA “je n’ai plus d’utérus, mon mariage secoué, mes comptes vides, mon égo maltraité…” Cette fois ce sera la RDC. Goma puis Bukavu. Là bas c’est la guerre… et je suis tout sauf correspondante… de guerre.Donc… Je vais mettre le journalisme entre parenthèses…

Passionnée depuis toujours par le bien-être, Je décide de faire une formation en Hygiène vitale et en Naturopathie. Une certification en réflexologie, une en Aromathérapie, une autre en diététique et Nutrition option Rééquilibrage alimentaire et je passe un diplôme de Professeur de Yoga.Tout cela m’aide beaucoup dans la gestion de l’Endométriose, maladie dont je souffre depuis l’âge de 14 ans et qui m’envoie régulièrement à l’hôpital, me laissant sans force et démoralisée…En 2010, je rentre à Dakar, j’ouvre mon Centre de Mieux-Être, L’EVEIL, je donne des consultations naturopathiques, des cours de yoga et commence mon aventure de Coach…Je renoue également avec mes vieilles Amours sur Nostalgie… Caliente redémarre !En parallèle je suis recrutée par une nouvelle télévision AFRICA 7 : J’y présente la Matinale et un magazine des sports.

Tout se passe à merveille mais rapidement la mauvaise gestion et les difficultés financières vont entraîner une vraie catastrophe “humanitaire”. Je quitte le navire avant le naufrage et je renonce à tous mes arriérés de salaire.Sur Nostalgie c’est aussi le naufrage financier. Mon salaire pour la Matinale que je présente n’est plus payé depuis 6 mois. Je travaille pour la gloire et les auditeurs …C’est la dégringolade…Un matin mon téléphone sonne.La Directrice du bureau ivoirien de Vox Africa Télévision recherche quelqu’un pour s’occuper de la Rédaction …Je réfléchis…6 mois que j’ai quitté Africa 7 et Nostalgie…je balance mon CV un peu partout …Plus rien …Je donne mes cours de yoga et mes consultations naturo.J’ai des expats, quelques libanais…La plus part de mes soeurs sénégalaises mettent une fortune dans leur perruques et leurs vêtements mais trouvent que mes tarifs sont trop chers…Le jour où le fils d’une célébrité regarde mon CV et me sors : c’est intéressant, on va vous rappeler, je me dis que je n’ai plus rien à perdre …Me voilà dans le premier avion, direction Abidjan …

Là, ma distribution de CV porte ses fruits.Personne ne me reproche plus d’être assimilée, toubabée ou avant-gardiste …Au contraire on salue mon originalité en m’offrant la matinale en co-présentation sur Nostalgie Abidjan…On salue mon coté “choko” et intello en m’offrant la présentation de Génies en Herbe.Et consécration je présente une émission sur TV5 MONDE : “Ça Roule”. Un programme Auto et Tourisme. Je fais le tour du monde, rencontre plein de gens, essaye plein de voitures …

Je me remarie. 3e mariage, cette fois c’est le bon …Le bébé ne vient pas mais ce n’est pas grave …Et puis un jour la maladie s’intensifie… Les douleurs deviennent insupportables…Et tout s’enchaîne : Septicémie, Réanimation, HystérectomieJe perd mon travail…La télé, la radio, les contrats de com, les contrats publicitaires …Me voilà bloquée en France pour de longs mois…Mon pauvre corps fatigué de toutes ces interventions chirurgicales … Mes neurones, fossilisés par toutes ces anesthésies générales …Mon mariage secoué, mes comptes vides, mon égo maltraité…Seule mon Âme sage, accepte car elle sait que les voies et méthodes du Tout-Puissant sont justes impénétrables …Longue convalescence.Les mois s’écoulent, finalement je m’installe en France.Dans l’anonymat le plus total, sans famille, sans amis, juste mon mari… Je réapprends à bouger, à marcher…Je suis diminuée, je n’ai plus d’utérus, je ne serai jamais biologiquement Maman… mais je suis tellement reconnaissante d’être en vie .Arrive 2020. Le Covid, le Confinement…Prise de conscience, Mélancolie du ventre définitivement vide… Je cherche du travail mais la période est peu propice et mon réseau trop peu développé…Même pour du baby sitting, des ménages, de la vente… On m’ignore, on me parle mal, on me méprise …Trop âgée, mais surtout “Over qualifiée”Moi je veux juste travailler …Quelques mois plus tard j’entre en Vraie déprime, puis en DÉPRESSION.Ça dure plusieurs mois…Plusieurs propositions et promesses professionnelles qui n’aboutissent pas…J’envisage un temps de rentrer. J’active mes réseaux au bled.Des promesses, encore des promesses …Je suis sous l’eau…Et je sens que ça devient confortable …Je me délecte de mes peines et je lèche mes plaies, comme un animal blessé. Moi la Coach Mieux-Être, je prends 10 kilos. Pinaisss ! 10 kilos de blessures réouvertes, de détresse et de désolation. Je suis désorientée…Mon Estime de moi est en sourdine…Je vais mettre du temps à remonter la pente …Zoyeux DimanSs

Mais après la pluie vient toujours le beau temps …Les clientes de mes coaching sont là… Elles ne m’ont jamais lachées… Me sollicitant alors que je suis au plus bas…Je ne sais plus qui coache qui mais ce qui est sûr, c’est quechacune m’aide à guérir…

Je garde la foi, qui me guide et me porte.Les “gros” clients arrivent petit à petit…On me fait de vrais contrats… Grâce à moi les gens perdent du poids, réparent leur mariage, retrouvent la joie de vivre …La Coach Mieux-Être renaît de ses cendres…Je reperds mes dix kilos, me remets au sport…J’ai 44 ans.Je revis !

Les Médias sont désormais loin derrière. Mais la Vie m’offre tous les jours de nouvelles opportunités de faire comprendre aux gens l’importance de toujours garder la foi et ne jamais baisser les bras et surtout de comprendre à quel point prendre soin de mes délicieuses imperfections reste primordial …Je crée d’ailleurs deux coaching et deux groupes facebook :“Ronde, Belle et en Bonne Santé” Et “Délicieusement Imparfaite”Ainsi que deux chaînes Youtube “Mademoiselle Endo, Vivre avec l’Endométriose” et “Coach Juliette, la Go du Bled”Alors je voulais vous dire MERCI.Par cet hommage vous m’avez mis du baume au cœur. Un vrai réconfort …MERCI !Ce n’est pas simple d’être une pseudo ” star des médias” au Sénégal. La célébrité ne paye pas le loyer et est loin de garantir le confort matériel. Surtout lorsque tu te bats pour rester intègre et apolitique et que tu n’optes pas pour la promotion canapé…C’est épuisant de faire du kharmatt une seconde nature… C’est épuisant de prendre sur ses heures de sommeil pour écrire ou corriger des articles, rédiger des discours, présenter des événements quand tu dois te réveiller à 4h30 pour présenter la matinale.Tous les projecteurs sont braqués sur toi… Tout le monde pense que tu roules sur l’or parce que l’on te voie à la Télé…Et c’est épuisant de se ” prostituer” en acceptant des tarifs toujours plus bas… pub, voix off, MC… il y en aura toujours une pour accepter un plus petit cachet. Alors tu acceptes. Tu supportes les délais, les boîtes vocales, les appels sans réponses…Tu fais bonne figure et tu souris même si tes comptes sont dans le rouge … Même si tu n’es pas solvable, Même si tu n’es pas propriétaire et que tu n’as pas de voiture haut de gamme …Et un jour, lasse, démotivée, vidée… tu t’en vas vers d’autres horizons…Alors ne jugez pas trop durement tous ces journalistes et animateurs qui se sont envolés pour d’autres contrées … vers des jardins un tantinet plus verts …Pour aller cueillir leurs rêves …De 1995 à 2015 je me suis battue comme une lionne pour nourrir la presse et les médias sénégalais … Et après 20 ans je l’avoue… j’ai jeté l’éponge … C’était elle ou moi, bilaay…

buzzsenegal