RTS: accusé de mauvaise gestion et de favoritisme dans les nominations, Racine Talla dément et apporte ses précisions

355

Accusé de mauvaise, de favoritisme dans les nominations, Racine Talla directeur général de la Radio télévision sénégalaise (Rts, télévision publique) a tenu à apporter des précisions contre toutes ces accusations de la section du Synpics de la Rts.


Racine Talla se porte en faux contre les déclarations de l’intersyndical de la RTS selon lesquelles le renforcement de l’équipement des stations régionales et la migration HD est un échec. De l’avis de M. Tall, tenir de tels propos, relève d’un manque notoire de discernement. Etayant ses propos, il rappelle que la RTS dispose de 14 radios régionales, de la chaîne nationale, de Dakar FM, de RSI et d’une radio vision.

S’agissant des nominations, Racine Talla, signale qu’elles restent une prérogative de la Direction Générale. « Des hommes et des femmes en ont bénéficié sur proposition de leurs directeurs respectifs, dans la limite des postes à pourvoir. Évidemment tout le monde ne peut être nommé ! Ni l’âge, ni l’ancienneté n’ont été érigés comme règles pour promouvoir un agent », a précisé Racine Talla dans des propos de téranganews.

Racine Talla qui a atteint, selon la section Synpics de la Rts, l’âge de la retraite, a fait cette mise au point pour répondre aux accusations de l’intersyndical de la Rts qui réclame sa tête pour mauvaise gestion. « Racine Talla n’est plus l’homme de la situation. Le moment est venu d’enclencher le combat pour son départ et trois ans après avoir atteint l’âge de la retraite, il doit aller se reposer », ont motivé les travailleurs dans un communiqué publié mardi.

PressAfrik