La BBC doit “faire plus” pour séduire un jeune public, faute de quoi elle risque de perdre “une génération” de public, avertit le régulateur audiovisuel britannique

0
68

La BBC doit “faire plus” pour séduire un jeune public, faute de quoi elle risque de perdre “une génération” de public, menaçant sa pérennité sous sa forme actuelle, a averti le régulateur audiovisuel britannique, l’Ofcom. Dans son rapport annuel sur la vénérable institution britannique, présente à la télévision, sur les ondes radio et sur internet, l’Ofcom estime que le public est satisfait des services de la BBC.

“Mais comme de nombreux diffuseurs, la BBC est vulnérable aux changements rapides dans le paysage des médias et doit faire davantage pour être en phase avec les enfants et jeunes adultes, ou elle pourrait perdre une génération de contributeurs potentiels à la redevance”, souligne le régulateur, dont le rapport porte sur la période d’avril 2018 à mars 2019. La redevance (154,50 livres sterling, soit 178 euros) est la principale source de revenus de la BBC.

Pour la première fois, moins de la moitié (49%) des jeunes de 16 à 24 ans se sont branchés sur les chaînes télévisées de la BBC lors d’une semaine moyenne, selon l’Ofcom. Le temps de visionnage chute chez les enfants et les jeunes adultes, et leur utilisation de l’application de télévision de rattrapage a chuté, là où Netflix progresse. La BBC a répondu en expliquant qu’elle avait mis l’accent sur la télévision de rattrapage (BBC iPlayer), la diffusion de ses antennes et émissions en podcasts sur téléphone mobile (BBC Sounds) et le site d’information. Mais “nous voulons faire encore plus pour un public jeune et issu de la diversité”, a déclaré un porte-parole.

Selon le régulateur, la BBC reste la principale source d’information des Britanniques, et sa réputation de précision et de confiance se maintient. Le rapport souligne également que la BBC est parfois critiquée comme représentant une “petite bourgeoisie blanche” et centrée sur Londres. “La BBC représente toujours une part “vitale” et “estimée” de la culture britannique, selon la directrice générale de l’Ofcom Sharon White. “Mais nous sommes préoccupés qu’une nouvelle génération se détourne de ses services. La BBC doit donc mettre sur pied des projets plus audacieux pour attirer les jeunes téléspectateurs et auditeurs”, a-t-elle relevé.

www.jeanmarcmorandini.com

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici