Ces nominations au GFM…

2116

Dans un compte rendu le site igfm du groupe décline les nouvelles nominations au sein de l’entité dirigée par Birane Ndour et les objectifs visés, « un travail bien fait, avec une bonne organisation et des ressources humaines de qualité. » Les nominations sont les suivantes :

« Mame Less Camara, journaliste émérite, formateur, jouissant d’une excellente réputation dans la presse nationale et internationale, a été nommé Conseiller spécial auprès du Président du Conseil d’administration, Youssou Ndour.

Ibrahima Dieng est nommé Directeur commercial

Aziz Louis Djibril est nommé Directeur du Département Finances et Contrôle

Anne Emilie Diouf est nommée Directrice des Ressources humaines

Gaston Madeira est nommé Directeur chargé de la Création de la Maison d’Editions et des Alliances, cumulativement à ses fonctions de porte-parole

Papa Samba Diarra est nommé Directeur Editorial du Groupe, délégué auprès du Directeur Général

Marième Diop est confirmée dans son poste de Directrice administrative et Financière.

Sokhna Ndour Amar est nommée Directrice du Contrôle de Gestion et de l’Audit interne.

Boubacar Ndour est nommé Coordonnateur des Programmes de GFM, cumulativement à ses fonctions de Directeur des programmes de la TFM.

Saïdou Khalidou est nommé Responsable des Acquisitions et Responsable des nouveaux produits.

Madame Sarr Thérèse Dasylva est nommée Directrice Marketing et communication, Chargée de la mise en place du département marketing et commercial de Futurs Industries.

Abderrahmane Wane est nommé Revenue Manager.

Chérif Cheikh Ahmed Tidiane Diop est nommé Directeur de l’Antenne de la TFM, cumulativement à ses fonctions de Présentateur.

Nana Machini Monti est nommé Directeur technique.

Fatoumata Ouattara est la nouvelle Chargée des Relations extérieures, cumulativement à ses fonctions de Présentatrice, Responsable de la programmation musicale de la RFM.

Maguette Massaran Coulibaly est nommée Responsable Digitale.

Ahmadou Meissa Faye est nommé Directeur informatique.

Mamadou Moustapha Ndiongue est nommé Responsable monétisation des contenus Web. »

Le groupe vise aussi à travers ces nominations, « la mutualisation, la rationalisation, la solidarité, l’efficacité et l’efficience. » Mais on peut relever des doublures ou une certaine lourdeur qui ne sont pas efficaces dans le fonctionnement d’un groupe de presse. Des méthodes de fonctionnement qui ont plombé dans le passé le groupe Sud Communication et qui existent aujourd’hui encore à la RTS qui peut s’en sortir avec l’appui de l’Etat. Par exemple pourquoi un Responsable de la programmation musicale à la RFM où les cases sont presque pleines avec des animateurs qui cherchent même plus de temps pour s’éclater. C’est le cas de Aba qui veut un peu de temps le week-end pour s’éclater davantage à l’antenne. A la radio, les techniciens sont très doués pour faire le nécessaire en matière de programmation musicale. Certains animent même des émissions sans intervenir à l’antenne. Et c’est une tradition à la RFM avec Jupiter Diagne dans le passé et aujourd’hui Abdoulaye Diop avec « musigou demb » (rétro).

Du côté de l’information, Souleymane Niang a été promu au poste de Directeur de l’information chargé de la stratégie et du développement au sein du groupe Futurs Médias (GFM), il y a quelques semaines. Aujourd’hui on rajoute sur le même registre, « Papa Samba Diarra Directeur Editorial du Groupe, délégué auprès du Directeur Général. »

Dans le développement, Niang ne s’occupera pas aussi de l’édition car « Gaston Madeira (Charles Faye) est nommé Directeur chargé de la Création de la Maison d’Editions et des Alliances, cumulativement à ses fonctions de porte-parole ». Là on note la réponse au groupe concurrent E-média où c’est Mamadou Ndiaye qui gère les Editions.

A côté d’un directeur des programmes de la Tfm doublé de Coordonnateur des Programmes de GFM en la personne de Boubacar Ndour (Bouba), on peut se demander le rôle de « Chérif Cheikh Ahmed Tidiane Diop nommé Directeur de l’Antenne de la TFM, cumulativement à ses fonctions de Présentateur. »

Dans un groupe de presse, il faut responsabiliser les journalistes, les mettre dans de bonnes conditions, éviter les lourdeurs administratives et les nominations qui ressemblent à des récompenses pour ne pas dire du copinage. Mais certainement le doyen Mame Less Camara, nommé Conseiller spécial auprès du Président du Conseil d’administration, Youssou Ndour pourra aider à éviter les erreurs qui mènent à la chute pour le leader du paysage médiatique sénégalais.

Transmediatik