Gala annuel de la presse : Doléances des autorités et des reporters…

1145

Le président de l’Association des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) a demandé aux autorités d’assurer la sécurité des reporters lors de la campagne pour les présidentielles prochaines. Papa Ndiaye l’a dit ce samedi soir à l’ouverture de la 9ème édition du gala annuel de la presse qui s’est tenu au King Fahd Palace. Le ministre du Tourisme venu présider la rencontre a pour sa part demander aux journalistes d’aider les autorités à faire face aux fakes news. Mame Mbaye Niang a donné un exemple en temps réel en rapportant la circulation le jour même d’une information faisant état d’un jeune blessé au cours d’un meeting qu’il a présidé l’après-midi alors que selon lui il dormait pendant ce temps pour pouvoir prendre part à la soirée.

Prix

Abdoulaye Sinkaré de la RTS a remporté le premier prix côté télé. A la radio, c’est Youssouph Bodian de la Rfm qui arrive en tête. Seydina Bilal Diallo du journal L’As est le meilleur pour la presse écrite. Là où le premier prix pour la presse en ligne revient à Elimane Ndao, journaliste stagiaire à la RTS et modérateur du site cesti-info.sn. Pour le photojournalisme c’est Boubacar Badji de Seneweb qui remporte la palme et le prix spécial sur l’enfance est revenu à Fatou Ndiaye de Sudquotidien.

Don

Waly Seck qui assurait l’animation de la soirée a offert un million à la famille de Ndéné Biteye. Le reporter de Walfquotidien décédé récemment dans un accident de la circulation est choisi comme parrain de la catégorie presse écrite. L’artiste a révélé que le défunt était un fan qui assistait souvent à ses prestations. Un geste bien apprécié par la famille du parrain notamment son frère Mouhamadou Bitéye, un ancien de Walf aujourd’hui à la 7TV.

Transmediatik