Aliou Ndiaye veut une licence de télé

1136

 

« Pour l’instant, les licences ont été gelées par le président de la République. Du moins c’est ce qu’on nous a dit », propos du patron de Pikini production dans le quotidien de ce jeudi. L’ancien de walf et de Gfm donne les arguments qui militent en sa faveur pour l’obtention d’une licence de télé, « quand je dirigeais une radio au Sénégal, la radio était première de ce pays. Quand j’ai dirigé un journal, ce journal a été premier. Quand j’ai dirigé un projet de télé, ce projet est premier. Je pense que je suis fondé légitiment à demander à l’Etat qu’il m’octroie une licence de télé parce que j’ai fait la preuve que j’étais capable de gérer une structure médiatique dans le sens de l’intérêt de la structure et du pays. » Pour la chaîne Youtube de sa boîte de production, « on est en train de faire des émissions et des informations, on veut que la chaîne de Pikini soit regardée comme une chaîne de télévision. »

Transmediatik