Mamadou Gomis et Babacar Touré Mandemory appellent les photographes sénégalais à boycotter la campagne de Macky Sall

1433
Le recrutement d’un photographe français professionnel par le chef de l’Etat pour couvrir ses déplacements, a provoqué le courroux du Grand photographe-reporters sénégalais Mamadou Gomis. Sur sa page Facebook, ce dernier s’indigne du « mépris » du Président Macky Sall à l’endroit de ses pairs sénégalais. Il les appelle à boycotter la campagne électorale de Macky Sall, mais également à s’organiser davantage pour réguler leur corporation.

« À Boubacar Touré Mandemory et aux collègues photographes
Le président de la République du Sénégal nous a signifié son mépris en choisissant un photographe étranger. C’est un outrage et une trahison à l’égard de toute la corporation des photographes sénégalais et africains. Maintenant que nous avons fait ce constat amère, nous devons agir ensemble afin que de tels faits ne se reproduisent plus jamais.
Mbindiou canam borom mokoy fathe! Bien sûr, nous devons boycotter la campagne électorale de Macky Sall!

Nous sommes en mesure de lui démontrer la puissance et le rôle primordial de la photographie dans la marche du pays en étant solidaires et disciplinés.
Ils nous appartient de saisir cette occasion pour enfin organiser notre corporation. Nous devons mettre en place un syndicat et des règles juridiques qui régissent notre profession. Il est grand temps! Mahtar Licka, un des pionniers de la photographie au Sénégal », a publié l’ancien de Walf sur son mur Facebook ce dimanche.

Un peu avant lui, son confrère Babacar Touré Mandemory avait publié un texte dans le même genre pour s’offusquer de la manière dont Lionel Mandex avait été recrutée et mis en position de force à la Présidence, au détriment d’autres jeunes sénégalais qui y officiaient.

Interpellée il y a quelques mois par nos confrères de Dakar Actu sur la question, la cellule de communication que conduit Mamadou Thiam avait mis en rapport le site d’information avec le principal concerné …le photographe Lionel Mandeix. Ce dernier, dont l’épouse est Sénégalaise, se limitera à dire qu’il est juste venu accompagner et former les photographes Sénégalais dans le cadre d’un audit et diagnostic de la fonction de photographe. « Je suis un prestataire de services! » arguera Lionel. Détenteur d’un “badge visiteur” pendant que les photographes Sénégalais disposent de “badges d’agents”.

PressAfrik.com