En visite à E-Media, Sada Kane partage son secret : “Toujours un peu plus et un peu mieux”

1749

Ce mardi 23 octobre 2018, en début de soirée, le groupe E-Media Invest a accueilli, dans ses locaux, un invité de marque. Reçu par la Direction générale et les rédactions de Emedia.sn et de iRadio, le journaliste Sada Kane a porté un regard attendrissant sur ses jeunes confrères avec qui il a accepté de partager ses premières impressions à propos du projet naissant. Au terme de sa visite, il nous a accordé un entretien dans lequel il a bien voulu ouvrir un livre riche de conseils, aux allures de manuel de procédures.

Son humilité fait qu’il éprouve visiblement une certaine gêne à se mettre de l’autre coté du micro, celui de l’interviewé. En visite de courtoisie dans les locaux du groupe E-Media Invest, Sada Kane a pourtant accepté de faire le sacrifice après avoir taillé bavette avec de jeunes confrères, tous admiratifs de l’icône qu’ils ont admirée depuis des dizaines d’années.

La voix toujours aussi posée que sur le petit écran, Sada Kane partage ses premières impressions avec un sens élevé du compliment, du mot et du ton justes : « J’ai été ébloui par ce que je vois. D’abord, je veux surtout saluer l’initiative de voir, au cœur de ce projet, de jeunes journalistes, dont certains ont déjà imposé leur marque dans le domaine audiovisuel » dira l’ancien présentateur vedette du 20 heures sur la télévision nationale. Sada Kane ne manque pas non plus de saluer l’ambition des promoteurs du projet.

Pour le journaliste-producteur spécialisé en littérature, « créer une telle structure pour faire de l’information, c’est déjà bien mais avec l’ambition de faire de l’information multimédia la plus complète possible, c’est ce qui est vraiment séduisant. » De quoi lui faire dire dans ce pari très important, « l’innovation, ce sera moins de dire on va créer un groupe, mais vraiment ce qu’on met dedans, la variation et la qualité du contenu. » A ce sujet, Sada Kane se montre très optimiste pour le futur des supports du groupe E-Media Invest. « Je reste très optimiste quant au succès de cette entreprise naissante. Ce que j’ai vu en visitant et l’entrain que j’ai vu chez le personnel me rassurent. »

Un personnel qui ne s’est pas fait prier pour littéralement « boire » les conseils que le présentateur de l’émission… littéraire « Impressions » sur la 2S TV a bien voulu lui donner, en toute modestie. « Le conseil, c’est d’abord un conseil que je m’impose. Je tiens à dire que je suis encore professionnel des médias, je produis des émissions, j’encadre des étudiants,… Je vous dirai d’être toujours professionnel. Je dis également à mes étudiants de savoir qu’ils ont le plus beau métier au monde s’ils se donnent la peine de le rendre beau et d’avoir l’ambition d’être de grands journaliste. Pour cela, il faut s’imposer de travailler dans la rigueur, observer les règles professionnelles et savoir que c’est un métier dans lequel on est en perpétuel recommencement.

On n’est jamais arrivé au bout. Ma devise, c’est toujours un peu plus et un peu mieux. Il y a toujours ce qu’on peut faire, en quantité, en qualité, mais surtout pratiquer en se disant qu’on peut toujours faire mieux et plus. Rester professionnel, dans la rigueur. C’est le conseil que je partage. »

Noté, à l’encre indélébile.

www.emedia.sn