Le Cnra avertit la radio Zik FM et la Sen TV

1278
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) exige de la radio Zik Fm et la Sen Tv l’arrêt de «la propagande» en faveur de Bougane Guèye Dani, président Directeur général du Groupe D-MEDIA et du «détournement de fonction et d’objectif découlant de cette propagande», au risque de se voir appliquer des sanctions prévues par la loi, informe un communiqué de presse du régulateur en date d’hier, lundi 15 octobre 2018.
«Le CNRA, après avoir constaté que la mise en demeure n’est pas respectée par la radio Zik Fm et la Sen Tv, enjoint lesdites chaînes à mettre immédiatement un terme: à la propagande en faveur du Président Directeur Général du Groupe D-Média; au détournement de fonction et d’objectif découlant de cette propagande. Le non-respect de cet avertissement expose la Zik Fm et la Sen Tv aux sanctions prévues à l’article 26 de la loi 2006 -04 du 4 janvier 2006 portant création du CNRA», prévient le régulateur.

Dans cet avertissement adressé à ces deux organes de presse du Groupe D-Média, le CNRA rappelle qu’il «avait mis en demeure, le 4 septembre 2018, Zik Fm et Sen Tv de: ne plus diffuser le spot publicitaire appelant à parrainer le promoteur du groupe ; mettre un terme à l’utilisation du groupe pour la propagande ou la collecte des parrainages en faveur de son promoteur ; mettre un terme au détournement de fonction et d’objectif noté depuis quelques temps sur la Zik Fm et la Sen Tv. De même, un courrier lui a été adressé, le 21 septembre 2018, pour rappeler l’obligation pour les médias audiovisuels de respecter les principes d’équité et d’équilibre», précise le régulateur.

Sudonline