Après les départs de Mamoudou Ibra Kane et Alassane Samba Diop, l’assistante de la Direction d’Igfm Mme Diatta rend le tablier

1099

 

Dakarposte ne savait pas si bien écrire lorsque nous relations que d’autres personnes et à des niveaux jusque-là insoupçonnés ont donné leur accord de principe aux désormais ex patrons du groupe Futurs Médias, allusion faite à Mamoudou ibra Kane et Alassane Samba Diop.
Nous écrivions que nombre d’employés de chez “You” entendent le quitter pour rejoindre le duo de pisse-copies suscité. Eh bien, pour parler comme l’autre, dakarposte, qui a braqué ses radars dans les coins et recoins du groupe Futurs Médias, est en mesure de révéler que celle qui tenait les manettes de l’assistanat de la direction a tout simplement rendu le tablier.

Mme Diatta, comme d’aucuns l’appellent dans l’entreprise de presse a, selon des informations fiables en notre possession, déposé sa lettre de démission au seuil de la dernière fête de Tamxarit. Elle aurait décidé de rejoindre l’entreprise “Baobab” à l’actif de  Mamoudou Ibra Kane et Alassane Samba Diop (du moins, ils en sont la vitrine).

Rien de cocasse, s’empresseront de dire certains. Oh que si car dans le cadre de sa fonction, un directeur a très souvent besoin d’être secondé par une autre personne. Celle-ci, grâce à ses compétences, a pour but de l’aider à gagner du temps. C’est donc à elle que revient la tâche de la gestion administrative interne, mais aussi la gestion de toutes les relations externes de l’entreprise. La Secrétaire de direction est cette collaboratrice, ce bras droit du directeur qui joue le rôle d‘interface entre tous les acteurs de l’entreprise et son chef. Et, Mme Diatta, qui suivait également tous les dossiers (clients personnels, mais surtout les partenaires commerciaux) tenait les rênes de l’assistanat de direction depuis plus de …10 ans. Donc, c’est encore  une des pièces maitresses de Futurs Médias qui a quitté.

En somme, Mamoudou Ibra Kane, ex patron d’IGFM,  a, pourrait-on dire, récupéré “son” assistante.

Nous reviendrons dans ce qu’il est convenu d’appeler “le cas Futurs Médias” dans les prochaines heures avec d’autres révélations et pas des moindres.

dakarposte