Le SYNPICS perd sa dignité !

1061

Je n’en peux plus, je me lâche. Le syndicat perd sa raison d’être et se jette points et pieds liés entre les mains d’une soi-disant Coalition inféodée par des “Patrons de Presse”. Si notre manque de dignité nous amène à céder la parole à ces gens-là, lors de nos mouvements d’humeur, c’est parce que nous avons abdiqué grave et perdu le sens véritable de notre combat. Comment un “patron” qui refuse une section SYNPICS dans son entreprise peut parler dans nos manifestations ? Ceux-là qui doivent être pointés du doigt et combattus deviennent subitement des héros de nos luttes ! Le Syndicat, vu son histoire et son parcours, ne mérite pas ce sabotage. Nous avons tous échoué et constituons simplement une bande d’incapables !!!!

Page facebook Aly Fall, porte-parole Synpics