Seydou Guèye : «le gouvernement va réguler les réseaux sociaux, mais… »

1456
Après la sortie du président de la République et celle du nouveau patron de la Police nationale qui ont déjà annoncé des sanctions contre les insultes et autres sur le net, c’est au tour du porte-parole du Gouvernement Seydou Guèye d’entrer dans la danse.

A l’approche de la prochaine présidentielle, le pouvoir en place s’en prend aux réseaux sociaux qu’ils accusent de dérives incontrôlées. Ce lundi, au centre international de conférence Abdou Diouf, le porte-parole du Gouvernement, Seydou Guèye qui présidait la cérémonie de lancement du Bureau d’information gouvernemental (Big) a annoncé que le Gouvernement va réguler les réseaux sociaux, mais il n’est pas dans une logique de censure.

«Le Gouvernement n’est pas dans une logique de censure, mais il est plutôt dans une affaire de régulation par rapport aux informations. Et nous allons faire en sorte que beaucoup de manquements soient comblés», a fait savoir Seydou Guèye.

Poursuivant ses propos, le porte-parole du Gouvernement dénonce les nombreuses insultes sur les réseaux sociaux. « Je me fais insulter tous les jours, sur le net. La démocratie ne se féconde pas sur des rumeurs… », précise-t-il.

Le Big permet «de diffuser, auprès de la presse et du public, des informations sur les politiques, de réaliser des campagnes d’information et d’analyser l’évolution de l’opinion publique et le contenu des médias».

PressAfrik.com