Sale temps pour les héritiers de Excaf Télécom : 4 immeubles saisis et vendus aux enchères le 12 juin

938

Les héritiers du défunt fondateur de Excaf Télécom, Ibrahima Ben Bass, risquent de perdre leur patrimoine. En effet, quatre (4) immeubles tels qu’un R+1 situé au Point E, un R+4 à la Patte d’Oie, un R+4 à Bourguiba et le R+4 qui abrite la RDV, vont être saisis et vendus aux enchères par la Banque islamique (Bis) suite à une décision de justice. Cette expropriation forcée est liée à une convention d’ouverture de crédit au profit de l’Expo-carrefour Afrique (Excaf-Télécom Sarl) portant sur 1 milliard 600 millions de F Cfa.

Pire, d’autres procédures de justice notamment celle initiée par Atps l’accusant d’avoir violé le contrat qui les lie et qui donne l’exclusivité de la vente des décodeurs TNT à Atps, sont en train de les acculer, informe «Les Echos».

PressAfrik.com