Burkina Faso : les autorités s’attaquent aux journalistes fictifs dans les médias d’Etat

975

Rémis Fulgance Dandjinou (photo), ministre chargé de la Communication au Burkina Faso a annoncé lundi dernier qu’une opération d’assainissement sera effectuée en vue de démasquer et d’exclure les journalistes fictifs du rang des médias publics. Cette opération permettra à l’Etat de conserver ses ressources à des fins utiles et de savoir quels sont les journalistes qui sont encore en activité, informe le communiqué du ministère de la communication.

« Cette situation permettra de rendre fiable la base de données pour un meilleur cadrage du personnel de la communication et de suspendre les salaires des agents qui sont en situation irrégulière.», a expliqué le ministre.

Toutefois, M. Dandjinou a révélé qu’après les enquêtes et les échanges, il en ressort que beaucoup d’agents au sein des Editions Sidwaya (presse écrite) et de la radiotélévision du Burkina sont en situation inégale alors que ces deux médias devraient changer de statut, en passant au rang de société d’Etat, dans les tous prochains jours.

Agence Ecofin