Fuite de l’audition de Khalifa Sall : Barthélémy Dias s’en prend à Libération, L’Observateur et le Quotidien

873

Les publications de propos enfonçant le maire de Dakar dans l’affaire de la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar font monter Barthélémy Dias au créneau. Face à la presse, l’édile de Mermoz/Sacré-Cœur a tenu à interpeller le CNRA pour sanctionner les organes qu’il a épinglés.

Nous ne sommes pas dans une procédure de reddition des comptes, nous sommes dans une procédure de règlement des comptes. Et dans cette procédure, nous dénonçons avec la dernière énergie, au-delà de certaines complicités de certains organes de presse », a déclaré Barthélémy Dias face à la presse pour se prononcer sur les publications de certains quotidiens relatant des déclarations qui enfoncent Khalifa Sall.

Le maire de Mermoz/Sacré-Cœur de citer les organes de presse qu’il incrimine : «Avec tout le respect que j’ai à l’endroit de certains organes de presse qui ont pour nom Libération, le Quotidien et l’Observateur, je pense que faire fuiter des procès-verbaux dans un complot aussi vaste, aussi vulgaire, aussi flagrant que celui-ci,  cela n’honore pas la profession de journaliste », assène-t-il.

Ne s’en arrêtant pas en si bon chemin, le maire socialiste lance un appel aux organes de régulations pour mettre en demeure lesdits organes : «Nous souhaitons interpeller le CNRA, et de la même manière toute autorité de régulation qui a son mot à dire sur le traitement des informations, qu’il est inadmissible qu’une autorité actuellement dans les liens d’une procédure qui relève d’une enquête et que ses avocats n’ont pas possibilité d’accéder à ces procès-verbaux, que l’on se permettent d’organiser des fuites dans la presse ».

Et de conclure ; «Cela relève d’un vaste complot et ce complot dépasse le monde politique pour toucher au monde journalistique».

PressAfrik.com