Le récit du photographe qui a immortalisé l’assassinat de l’ambassadeur russe

798

Dans un récit à la première personne, le photographe turc de l’Associated Press raconte comment il a vécu et immortalisé l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara. Ses photos montrant le tireur se tenir arme à la main près du corps d’Andreï Karlov ont fait le tour du monde.

Publié sur le site de l’AP, le récit de Burhan Ozbilici, 56 ans, fait froid dans le dos. « Les coups de feu, au moins au nombre de huit, ont résonné très fort dans la galerie aux murs immaculés. La confusion régnait. Les gens criaient, se cachaient derrière une colonne ou une table ou se couchaient à terre. J’étais effrayé et perturbé, mais j’ai trouvé refuge derrière un mur et j’ai fait mon boulot: prendre des photos », témoigne-t-il.

Burhan Ozbilici explique s’être rendu à cette exposition de photographies sur la péninsule russe du Kamchatka car c’était « sur sa route » pour rentrer chez lui. « J’ai mis plusieurs secondes à réaliser ce qu’il était en train de se passer: un homme est mort devant moi, une vie a été prise juste devant mes yeux. »

 

Le tireur se tenait « comme un ami, ou un garde du corps »
Le photographe avoue d’ailleurs ne pas avoir compris ce qu’a dit le tireur, qui sera plus tard abattu et identifié comme un policier du nom de Mevlut Mert Altintas. « J’ai d’abord cru que c’était un militant tchétchène », dit-il, avant qu’il n’aprenne que l’assassin avait agi au nom d’Alep. « Il a aussi crié « Allahou akbar » (« Dieu est grand ») mais je n’ai pas compris ce qu’il a dit ensuite en arabe » (l’homme s’est en fait exprimé en arabe puis en turc selon les autorirés, NDLR).

Évacué avec d’autres personnes de la salle, Burhan Ozbilici est ensuite retourné à son bureau pour travailler sur les clichés qu’il avait pris pendant l’attaque, mais aussi avant. « J’ai été choqué de voir que le tireur se tenait juste derrière l’ambassadeur pendant qu’il faisait son discours. Comme un ami, ou un garde du corps », conclut le photographe d’Associated Press.

Source: AP