Blogueur, une activité en voie de disparition au Sénégal

789

Peut-on continuer à s’appeler blogueur si notre activité principale consiste à gérer les pages ou plateformes web des hommes politiques, des entreprises ou des stars du show Biz ?
Les figures marquantes de cette activité sont devenues des stars, des entrepreneurs, des hommes d’affaires ou de grands conférenciers. C’est une très bonne chose.
Mais la réussite sociale et la célébrité les ont rendus aphones. On ne les entend plus sur les questions de société ou politiques. Il semble exister un réseau des blogueurs du Sénégal mais l’activité principale consiste à organiser des rencontres périodiques de quelques heures sponsorisées par des ambassades, une entreprise de télécommunication, etc., et au cours desquelles ils investissent les réseaux sociaux.
Aujourd’hui, il est clair que les logiques économiques ont pris le dessus sur les valeurs et principes du blogging. Le moment est venu de passer la main à de nouveaux acteurs capables de s’exprimer et indépendants des pouvoirs politiques, économiques ou religieux.
Vivement l’émergence d’un nouveau type de blogueur au Sénégal.

Source page facebook : Mamadou Ndiaye, enseignant au Cesti