Tfm/Lutte : Un direct très limité…

1377

La Tfm avait l’honneur de retransmettre en direct ce dimanche le combat de lutte opposant Yekini et Lac 2. Un choc qui signait le retour du roi Yekini qui a régné durant 15 ans sur les arènes sénégalaises. La Tfm a déployé de gros moyens mais malheureusement le duo Cheikh Thierno Ndiaye et Abdoul Aziz Mbaye n’a pas bien fonctionné, leur prestation laissait bien à désirer. Comme Yekini qui a perdu ses repères après trois ans d’absence, ses deux doyens aussi n’étaient pas dans le tempo. Ils étaient beaucoup dans les remerciements, les salutations aux bienfaiteurs et les appréciations positives sur le travail du chef de l’Etat, Macky Sall (c’était le drapeau de l’Emergence) que sur le déroulement des combats. Si ce n’est pas des noms des lutteurs qui sont méconnus par nos deux reporters, c’est l’issu d’un combat qu’ils vont oublier de préciser. Ils n’avaient pas quelqu’un pour gérer la main courante. Lamine Samba était occupé à préparer son émission « Joganté » diffusée le même soir et Malal Junior Diagne de la Rfm, venu en renfort n’était pas en mesure de remplir les deux tableaux. Bouba Ndour le directeur des programmes a promis sur le plateau de Cheikh Thierno Ndiaye et Abdoul Aziz Mbaye que la Tfm ambitionne de jouer les premiers rôles en matière de couverture de la lutte sénégalaise. Il faut pour cela encore davantage d’organisation et de professionnalisme au-delà des moyens techniques. D’ailleurs même à ce niveau il y avait encore des choses à dire. Souvent les voix des reporters et mêmes de leurs invités étaient noyées par les sons des tam-tams et des chants des cantatrices. Du boulot car en la matière la réalité est que les concurrents notamment la Rts, la 2stv et la Sentv sont bien en avance.

Transmediatik