Entreprises de presse : Des professionnels invitent les inspecteurs de Travail pour des visites inopinées

0
275

La situation des professionnels était au cœur des discussions de l’atelier sur le dialogue social. Pour Daouda Diouf du GFM, « c’est dans les rédactions qu’on voit des journalistes stagiaires à durée indéterminée, il y a des travailleurs qui restent plus de 10 mois sans salaire ». Une intervention faite au cœur des débats autour du thème, « droit et obligations dans les relations de travail ». L’inspecteur de travail, Ndiaga Ndiaye qui développait le thème soutient qu’ils n’ont pas les moyens de faire toutes les entreprises avec le nombre important. Il précise tout de même que les inspecteurs ont le pouvoir  de contrainte juridique pour faire leur travail. Pour sa part, le SG du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (Synpics), Ibrahima Khalilou Ndiaye, demande aux journalistes de se battre pour l’obtention de leur droit car « le contrat de travail est d’abord individuel ».

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici