mercredi , juillet 18 2018
Dernières nouvelles

Archives des mots-clés : Au Sénégal

Le droit à l’information plurielle est menacé, au Sénégal, au regard de l’intimidation des médias privés : le cas de Dakaractu.

L’arrestation de membres du personnel de la rédaction de Dakaractu, aussitôt libérés, est, purement et simplement, de l’intimidation et un excès de pouvoir caractérisé d’un régime qui n’est plus sûr de sa popularité au sein de la majorité des Sénégalais. Donc, il serait, présentement, dans une sérieuse paniqué et un lendemain incertain, à l’approche de l’échéance fatidique de 2019. Le média Dakaractu, comme de façon générale, les médias privés ne sont, en rien, sur les causes de perte d’audience, de popularité ou de performance du pouvoir. Ainsi, au lieu de s’en prendre, aveuglément, à tout le monde, dans une confusion totale au point de ne même plus parvenir à distinguer l’adversaire politique du citoyen lambda, le pouvoir devrait, plutôt, mieux soigner sa gestion du pays et faire de sorte que, les Sénégalais soient satisfaits, au terme de son mandat. C’est la seule voie du salut pour lui et tout pouvoir. …

Lire la suite »

Au Sénégal, un reporter-GPS dans les embouteillages de Dakar

L’Afrique en villes (22). Au volant de sa moto jaune, Abba Diatta, journaliste à Zik FM, informe en temps réel sur l’état du trafic dans la capitale. Dakar, quartier Ouakam, il est 16 heures. La circulation commence à s’intensifier à cette heure de sortie des bureaux où les gens sont pressés de rentrer chez eux. Au milieu du croisement, deux taxis sont entrés en collision, rendant le trafic presque impossible. Du côté droit de la chaussée, un homme confortablement assis sur son scooter, le portable collé à l’oreille, donne des informations sur le trafic. « Bienvenue sur ce point de l’actualité du trafic. Pour les automobilistes en provenance du centre-ville, le croisement Ouakam est à éviter, la circulation est bloquée à ce niveau par un choc entre taxis. Il serait préférable de passer du côté de Mermoz pour contourner les embouteillages. » Abba Diatta, reporter à la radio dakaroise Zik FM, est l’un des animateurs de « Trafic News », une rubrique de deux minutes qui …

Lire la suite »

Au Sénégal, les prisonniers vendent leur art sur Internet

Dans une galerie discrète non loin de la prison pour femmes du quartier de Liberté 6 à Dakar, un jeune homme fluet au sourire avenant vient prendre place sur un siège posé sur quatre cornes de bœuf. Autour de lui, les bijoux, chemises en wax, les tableaux colorés et même le siège sur lequel il vient de s’asseoir ont tous un point commun : Ils ont tous été conçus par des détenus des prisons sénégalaises. Le jeune homme, Moctar Cissé, 27 ans, est l’un des premiers admirateurs de ces artistes un peu particuliers. Ainsi a-t-il créé Yeswesell.org, une plateforme en ligne de revente des produits réalisés par les prisonniers. C’est sur des fonds propres qu’il a lancé YesWeSell au début 2016 avec l’équivalent de 1 000 euros. « Mon père était directeur de prison, et dès l’âge de 15 ans j’ai commencé à côtoyer des prisonniers. Ces contacts ont changé l’image que j’avais du …

Lire la suite »