dimanche , septembre 24 2017
Dernières nouvelles

CRITIK MEDIA

La simplicité est un art…

sy

L’usage des calembours et des jeux de mots est un exercice de style pas aisé, disons délicat. Ah, ces traitres jeux de mots : bien concoctés, le résultat est exquis. Mal fagoté, c’est la catastrophe. L’exercice du jeu de mots, pour être réussi, requiert une grande culture linguistique et une grande finesse d’esprit. Alors on peut tout faire dire aux mots, avec classe, finesse et élégance. Les calembours ? N’eût été la crainte de tomber dans le travers (manque de simplicité) que je veux relever ici, j’allais utiliser volontiers un vieux cliché pour dire : « qui s’y frotte, s’y pique ». Ici aussi, l’épaisseur du matelas lexical et l’étendue de la culture générale comptent beaucoup. Ceux-ci en assurent le succès et permettent aux maîtres du genre de toujours poser leurs mots comme il leur plait, et à eux même de se poser en douceur. Au grand plaisir des lecteurs. Et Dieu …

Lire la suite »

L’irrespectueux « titre » d’un journal sur Djibo Ka : Peut-on parler de « troupeau » en évoquant les morts

libé

Le jeu de mots pousse parfois les confrères à s’égarer du véritable sens des mots où à ignorer le glissement facile d’une expression vers la dérision. Dans les parutions de ce vendredi, un journal qui a voulu s’associer à la pluie d’hommages sur Djibo Leyti Ka a eu la maladresse de titrer : « MORT DE DJIBO KA : Le Petit berger peulh rejoint le troupeau ». De quel « troupeau » parle-t-on ici ? De la communauté de disparus qui nous ont précédés dans l’au-delà ? Le « berger peulh, rappelé à Dieu jeudi à la Clinique Madeleine n’a jamais nié ses origines. Et il méritait meilleur hommage que celui-là. Les internautes choqués par le titre « choquant » de Libération sur Djibo Ka Les internautes n’ont pas été insensibles au jeu de mots mal inspiré de nos confrères de Libération dans leur édition de ce vendredi sur le décès de l’homme d’Etat sénégalais Djibo Ka. …

Lire la suite »

Ce bon reportage de l’Aps, la colère de Mohamed Gueye du Quotidien…

casa-0000

Voilà l’Agence de presse sénégalaise qui joue son véritable rôle. Nous disions ici à Transmediatik que le site de l’Agence reprend vraiment des couleurs. La preuve par ce bon reportage intitulé : « 20 ans après le sanglant affrontement : Forte envie d’une vie meilleure à Mandina Mancagne ». Un reportage repris par plusieurs journaux dans leur livraison de ce samedi 19 août. « Il y a 20 ans, une unité spéciale de l’Armée sénégalaise, dont la mission était de déloger une bande de porteurs d’armes identifiés comme des éléments du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (Mfdc, rébellion) perdait 25 de ses éléments dans l’assaut contre cette base rebelle ». Un bon reportage de terrain. avec un reporter qui a bien insisté sur ce fait.  D’abord en écrivant quelque part, « avant la fin de l’entretien avec le reporter de l’Aps » mais aussi en précisant qu’à la fin de son reportage, le chef du village lui …

Lire la suite »

Pape Cheikh Diallo, notre Cyril Harouna national…

fatou

Le bonhomme a lancé le 15 août dernier vers 22heures une nouvelle émission TEDILEEN (Allez-vous coucher). Seulement pour le moment on se limite à cette diffusion et pas de précision sur les jours et horaires de programmation de cette nouvelle retrouvaille de Baye Cheikh. Pour ce numéro de lancement, l’animateur avait autour de lui Sidath Thioune, Mamadou Ndoye Bane, Amina Poté, Mamadou Mbaye Garmi, la comédienne Daro, les chanteuses Soda Bousso et Ngoné Ndiaye Ngueweul. L’invité principal était la gambienne Fatou Camara (Fatou Show) qui a pris la place de Ndoye Bane sur le plateau. L’émission est un talkshow avec des débats sur les questions sociales du moment sur un ton léger plein d’humour. Le téléphone est parfois ouvert pour permettre à des téléspectateurs de participer et de gagner des lots du sponsor. Pour le moment un seul, Postecash. Le plateau est tout de même très petit par rapport au …

Lire la suite »

C’est bizarre cette pub sur Seneweb

PUB SUR SENEWEB

Une bannière avec les couleurs nationales et les couleurs de l’Apr pour nous dire qu’Oumar Sarr a été battu à Dagana lors des Législatives. Si les politiciens en font trop pour se faire remarquer, les journalistes pour leur part manquent cruellement de vigilance. On comprend la satisfaction des apéristes car le maire de Dagana tombe finalement après 26 ans de règne dans sa zone. Donc ils peuvent manifester et mettre en exergue cette prouesse mais en respectant les symboles de la Républiques. Pour leur crédibilité les journalistes peuvent dans ce sens aider parfois les politiques emportés par leur euphorie. Récemment le journaliste Abdou Khadre Lô relevait un cas similaire avec une pub politique du DG de l’ADIE qui utilisait le logo de l’Agence. Transmediatik

Lire la suite »

De l’équilibrisme journalistique

sall

C’est vrai que la presse doit servir au public une information objective et équilibrée. Mais à force de vouloir tout le temps être entre les deux parties, on finit d’être dans un jeu d’équilibrisme qui ne rapporte rien au public. C’est le constat dans la presse sénégalaise notamment au niveau de nos radios qui sont sous la pression de la couverture immédiate de l’actualité. Juste après l’annonce de la démission de Thierno Alassane Sall de l’Apr, la réaction de plusieurs radios, était d’appeler des responsables du parti de Macky Sall pour avoir leurs avis sur la décision de l’ancien ministre de l’Energie. Il fallait plutôt analyser le contour de ce choix relativement au contexte électoral et l’enjeu politique de la ville de Thiès et attendre tout simplement la réaction officielle de l’Apr. C’est ce qui est finalement fait mais dans les éditions de l’après-midi. Faire dans l’équilibre revient souvent de …

Lire la suite »

Drame au stade Demba Diop : Voici pourquoi Walf restera toujours debout !

drame-demba-diop

Le drame au stade Demba Diop qui a  fait pour le moment 8 morts à la suite de l’attaque des supporters de l’USO sur ceux de Mbour Petite Côte, au moment où cette équipe menait 2 buts à 1 dans les prolongations, a montré encore les limites de beaucoup de confrères sur le traitement de l’information à chaud. Sur la TFM, Chérif Dia se permet d’aller à l’antenne pour l’édition de 19h30 sans aucune idée sur ce qui passe. A l’ouverture du journal, il parle juste d’échauffourées en tentant de joindre en vain son reporter sur place, Pape Fara Gningue. D’ailleurs Chérif parle du stadium Marius Ndiaye où se déroulaient des rencontres de basket ball alors que le drame se passe à côté au stade Demba Diop. Hier à la TFM, il y avait vraiment un problème de coordination. Car même à 20h à l’ouverture du journal de Léa Soukeyna …

Lire la suite »

Quand Diassé’O foute le bordel dans le journal

77

L’édition de 8h de la Rfm de ce jeudi était catastrophique sur le plan technique. Pourtant le talentueux Aliou Diassé surnommé Diassé’O était à la manette. Le bonhomme a écourté la page Sports de Cheikh Tidiane Diagne en lui proposant un élément culture et a mis à l’antenne la version non montée de la revue de presse de Mamadou Mouhamed Ndiaye. D’ailleurs Ndiogou Diène qui présentait le journal a tardé à réagir avant d’arrêter l’élément et mettre fin au journal. Peut-être c’est la conséquence de la fatigue mais cela arrive rarement au talentueux Diassé’O. Transmediatik

Lire la suite »

Pourquoi la Rfm a attendu longtemps pour parler du décès de Tamsir Jupiter Ndiaye ?

tam

« La radio de toute l’actualité » se bat toujours pour être première sur l’info ou même ouvrir son antenne pour des éditions spéciales au besoin. Le Directeur Alassane Samba Diop n’hésite pas à monter à l’antenne pour apporter soutien à ses collègues. Seulement pour le décès de l’éditorialiste Tamsir Jupiter Ndiaye, la radio est restée plus de 5h de temps avant d’en parler dans ses éditions du soir. Et là, on s’est juste limité à recueillir le témoignage de son ami Abdoulaye Wilane qui a eu le courage de parler de son amitié avec le défunt. En adoptant cette démarche la radio comme une bonne partie du public fait payer à Jupiter son passé de détenu pour des raisons de viol sur un garçon mineur et d’actes contre nature. D’ailleurs sur toute la presse en ligne on s’est contenté de quelques lignes sur le défunt en attendant peut-être la presse écrite …

Lire la suite »

Les internautes commentent la tenue de Léa Soukeyna Ndiaye

léa

La tenue de la présentatrice de la Tfm ce dimanche fait réagir sur les réseaux sociaux, Facebook notamment. C’est Papa Ismaïla Dieng qui lance le débat avec cette question : Wa TFM xana da nguéne ame soirée de gala après le journal de 20h? Autrement j’aurai du mal à comprendre le pourquoi de la tenue. Et presque l’essentiel des intervenants, une trentaine, sont d’accord avec Dieng. Pour Ami Naty Mbaye Fall « En télé que ce soit un homme ou une femme, se présenter avec une tenue qui montre les avant-bras n’est pas respectueux vis à vis des téléspectateurs ». Léa a partagé une photo avec la tenue en question, photo prise devant son plateau et partagée sur twitter. Et ils sont plus de 900 personnes à bien apprécier la photo. Transmediatik

Lire la suite »