vendredi , novembre 24 2017
Dernières nouvelles

MEDIAS D’AFRIQUE

Le gouvernement adopte un plan de redressement du groupe Fraternité Matin

matin

Le gouvernement a validé en conseil des ministres, mercredi, un plan pour sauver de la faillite la Société nouvelle de presse et d’édition de Côte d’Ivoire (SNPECI) dont un volet va consister en l’absorption par l’Etat d’une dette de quelque neuf milliards FCFA, cumulée par l’entreprise depuis plus de dix ans. Selon son porte-parole, Bruno Nabagné Koné, il s’agit pour le gouvernement, à travers ce plan, de permettre à cette société d’Etat de restaurer à un niveau satisfaisant ses capacités de production et de renforcer ses fonds propres afin d’assainir sa situation financière à court terme. www.ivoirematin.com

Lire la suite »

Procès du journaliste de RFI Ahmed Abba au Cameroun: verdict le 21 décembre

ahmed-abba-2_0

Nouvelle audience jeudi 16 novembre à la cour d’appel militaire de Yaoundé au Cameroun dans l’affaire Ahmed Abba. Le correspondant en langue haoussa de RFI avait déjà été acquitté dans le premier jugement en instance de l’accusation d’apologie d’acte de terrorisme et condamné à 10 ans de prison fermes pour non-dénonciation et blanchiment des produits d’acte de terrorisme. L’audience de jeudi était l’avant-dernière dans cette affaire qui dure depuis deux ans et demi et pour laquelle une décision est attendue le 21 décembre prochain. Compte rendu d’audience. Ouverte peu avant midi, l’audience s’est achevée à la tombée de la nuit avec la fin des plaidoiries des avocats de la défense. Une durée interminable qui a permis au tribunal de vider le fond de l’affaire, d’entendre toutes les parties, y compris Ahmed Abba qui a été soumis au feu nourri de l’interrogatoire et du contre-interrogatoire. Pendant cet exercice le correspondant de RFI est …

Lire la suite »

Bénin: Soleil FM, la radio de Sébastien Ajavon, brouillée depuis plusieurs jours

soleilfm_0

Au Bénin, cela fait plus d’un mois que les programmes de la radio Soleil FM sont perturbés à Cotonou. A certaines heures, ils étaient remplacés par de la musique, mais depuis plus d’une semaine, le brouillage est permanent. La radio, qui appartient à l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, ancien soutien du président Patrice Talon, a saisi la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication. La HAAC explique qu’elle n’a pas les moyens techniques pour intervenir. L’opposition monte au créneau pour dénoncer la passivité de l’instance de régulation des médias. Pour le Front pour le sursaut patriotique, il s’agit d’un piratage pour empêcher les auditeurs de Cotonou d’écouter « des émissions qui dérangent ». Le mouvement dénonce la passivité de la HAAC. « Radio Soleil a été victime du piratage, la HAAC ne nous donne aucune information rassurante sur des actions pour libérer Soleil FM. Incapacité, démission ou alors complicité voilà les questions qui interpellent le …

Lire la suite »

Au Niger, une journaliste mise à la porte pour avoir parodié le président ?

2017-11-07_09-52-00

Les bras posés sur deux chaises et les pieds croisés, la pose du président nigérien Mahamadou Issoufou dans un magazine australien a inspiré une journaliste nigérienne, qui a posté sa photo parodique sur les réseaux sociaux. Cette dernière a été licenciée peu de temps après cette publication. Si sa rédaction nie le lien de cause à effet, les internautes au Niger et ailleurs multiplient les photos avec la même pose pour la soutenir.

Lire la suite »

RDC: les Journalistes en danger inquiets d’une banalisation de la répression

Prison.afp

« La répression se banalise », c’est le titre du rapport 2017 des Journalistes en danger (JED) sur les violations du droit de la presse en RDC. Au moins 121 cas sont documentés, dont près de la moitié sont constitués de violences physiques, autrement dit de violences policières. L’organisation a profité de la célébration de la Journée contre les violences faites aux journalistes, jeudi 2 novembre, pour demander la réouverture des procès ou enquêtes concernant les journalistes qui ont été assassinés dans le pays les années précédentes. Les attaques ou violences faites aux journalistes n’ont jamais fait l’objet d’enquête ou de procès, affirme l’organisation Journalistes en danger dans son rapport. Et pour Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de l’ONG, aujourd’hui l’environnement est très hostile au travail des journalistes : « Il devient presque impossible pour un journaliste de sortir une caméra ou un appareil photo à chaque fois qu’il y a des manifestations de l’opposition …

Lire la suite »

La bourse Ghislaine Dupont-Claude Verlon 2017 décernée à deux Sénégalais

bourse

A Dakar, la quatrième bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon vient d’être attribuée à un journaliste ainsi qu’à une technicienne de reportage radio, tous deux Sénégalais : Arona Diouf et Nicole Diedhiou. Le prix a été remis des mains des gagnants de l’édition 2016 de la bourse RFI. Les deux nouveaux lauréats bénéficieront mi-février 2018 d’une formation à Paris, puis tous deux effectueront un stage au sein de notre rédaction. C’est sous le regard de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, dont les photographies ont été installées sur la scène face au public, que le journaliste Arona Diouf, la trentaine, et la très jeune technicienne Nicole Diedhiou ont reçu leur prix, en présence de l’ambassadrice du Mali au Sénégal, de l’ambassadeur de France au Sénégal, et, bien sûr, de la fille de Claude et de la mère de Ghislaine, très émues, qui ont parlé de leurs sentiments contrastés, de la joie et …

Lire la suite »

Rumeurs sur la mort d’Alpha Condé : des journalistes molestés

conde

En Guinée, une rumeur faisant état de la mort du président Alpha Condé a engendré hier un accrochage violent entre gendarmes et hommes des médias. 12 journalistes ont été blessés, leurs objets endommagés. L’organe nationale indépendante des droits humains et les associations de presse, ont condamné ces violences découlant d’une simple rumeur, dont l’origine n’est pour l’instant pas située, selon laquelle le président Alpha Condé avait rendu l’âme. Et pour mettre fin à la rumeur, le président Alpha Condé, a effectué, le même jour, un impressionnant marathon, à travers les rues de la commune de Kaloum (centre-ville), en compagnie du député Baïdy Aribot, de son ministre des Sports, de la culture et du Patrimoine historique. Les rumeurs qui se sont propagées dans le pays, se sont donc dissipées après l’apparition du chef de l’Etat guinéen à la télévision. Les trois journalistes interpellés ont été libérés lundi après audition, mais le …

Lire la suite »

Ghana : le gouvernement veut obliger les chaînes TV à diffuser au moins 70% de contenu local en prime time

ghana

Au Ghana, le gouvernement veut obliger les chaînes de télévisions présentes dans le pays à diffuser au moins 70% de contenu local aux heures de grande écoute. L’information a été révélée par Ursula Owusu-Ekuful (photo), la ministre ghanéenne de la communication à une délégation des acteurs des médias, qu’elle a rencontrée le 29 septembre dernier. D’après elle, la nouvelle politique du gouvernement contenant cette règle devrait commencer à être appliquée dans les prochaines semaines. Selon Ursula Owusu-Ekuful, obliger la diffusion de programmes locaux est devenu nécessaire pour aider les producteurs ghanéens de contenu audiovisuel. Ceux-ci ont manifesté à plusieurs reprises, ces derniers mois, leur mécontentement concernant la quantité de contenu étranger diffusé sur les chaînes de télévision locales. La ministre de la communication a profité de la rencontre avec les acteurs des médias pour annoncer que tout était fait pour achever en 2018, la transition du Ghana vers la télévision …

Lire la suite »

Guinée-Bissau : les travailleurs de la télévision nationale veulent en finir avec la censure de l’information

bissau

Les travailleurs de la Télévision de Guinée-Bissau (TGB) sont en guerre contre la censure de l’information imposée par les autorités en place. Le syndicat des travailleurs de la chaîne nationale, seule station de télévision du pays, vient d’annoncer le lancement d’une pétition contre cette pratique qui réduit de manière significative la liberté d’exercice de leur métier. Présentée par Francisco Indeque, le président du syndicat des travailleurs de la TGB, la pétition a déjà réuni 88 signatures auprès des 141 employés de la chaîne de télévision. Une copie du document a également été envoyée à Victor Peirera, le ministre de la communication sociale. Si les plaintes des travailleurs de la TGB datent de plusieurs années, selon Francisco Indeque « il n’y a jamais eu autant de censure que maintenant ». « Les responsables de la télévision se rendent même au studio pour dire au journaliste quelles informations il devrait couper », raconte le président du …

Lire la suite »

Nigeria : les stations de télévision et de radio de la police bientôt lancées

police

Les chaines de télévision et de radio de la police de la République fédérale du Nigeria seront lancées le 28 novembre 2017. C’est ce qu’a déclaré, à la presse, Ediri Jerry Wesley, qui dirige le service de radiodiffusion de la police nigériane (NPBS), entreprise chargée du lancement des médias de la police. D’après les propos du Nigérian, « Environ 5 000 jeunes seront engagés et formés par 50 expatriés (des professionnels de la CNN, de la BBC et d’autres médias étrangers) pendant trois ans », pour travailler au sein des chaines de la police. Ces dernières diffuseront les informations en anglais, en pidgin, ainsi que dans de nombreuses langues parlées au Nigeria. Selon les initiateurs du projet, l’objectif premier de ces stations est de permettre à la police nationale de communiquer plus efficacement auprès de la population nigériane. Agence Ecofin

Lire la suite »