Dernières nouvelles

Transmediatik1

TV54 ON-NEWS: La nouvelle télé de Vieux Aïdara en France

Sous le coup d’un mandat d’arrêt international, Mamadou Vieux Aïdara refait tranquillement sa vie en France où il vit en exil. Selon Le Témoin, il a créé une nouvelle télévision dénommée TV54 ON-NEWS. Ladite chaîne, selon le journal, va couvrir les 54 pays du continent dont le Sénégal et relayer des informations à temps réel. Vieux Aïdara était le patron de la défunte chaîne de télé Canal Infos. Il s’est réfugié en France en 2012, au lancement de la traque des biens mal acquis. La Crei l’a jugé in absentia et condamné à dix ans de prison. En plus, la Cour lui a infligé une amende de 138,239 milliards de francs Cfa et a ordonné la confiscation de tous ses biens. Aïdara était considéré comme l’un des hommes de paille de Karim Wade. Seneweb

Lire la suite »

African Daily Voice (ADV), une nouvelle agence de presse panafricaine sur le marché des contenus

Disponibles en français, anglais et arabe, les produits et services d’ADV se déclineront via un site Internet, une newsletter ainsi qu’une application sur les tablettes et sur les smartphones MALABO, Guinée Equatoriale, 13 août 2018/ — La société African Daily Voice a annoncé lundi le lancement d’une nouvelle agence de presse continentale : ADV (https://AfricanDailyVoice.com). Basée à Malabo en Guinée Equatoriale, l’entreprise multinationale, spécialisée dans les contenus et les médias, dispose d’une newsroom à Casablanca (Maroc) et propose un service multilingue (français, anglais, arabe). La mondialisation et la multiplication des canaux de communication ont consacré la suprématie de trois agences de presse. L’émergence de nouveaux supports n’a pas empêché une uniformisation de l’information. La révolution digitale offre l’opportunité de bâtir un groupe média global et ambitieux au service de l’Afrique. « Les réseaux d’information restent dominés dans nos pays par les médias occidentaux. Leurs récits des événements africains ne reflètent pas …

Lire la suite »

Publicité dans les médias : Babacar Touré milite pour un contrôle renforcé

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) s’attaque à la gouvernance de la publicité dans les médias. En effet, lors d’un atelier qui s’est ouvert ce lundi 6 août à Dakar, le président de cette instance a mis l’accent sur la nécessité de réguler ce secteur. L’atelier a pour objectifs de partager l’information sur la situation du secteur de la publicité au Sénégal, les enjeux et les perspectives ; formuler des recommandations pour un meilleur fonctionnement et pour la bonne gouvernance du secteur ; proposer un mécanisme de suivi et de mise en œuvre» a d’emblée déclaré Babacar Touré, lors de l’ouverture de l’atelier de partage et de concertation portant sur la gouvernance du secteur de la publicité dans les médias au Sénégal. Le président du CNRA de poursuivre : «La première instance de régulation, c’est la famille, la responsabilité parentale. Mais, dans un environnement déstructuré, des familles éclatées, …

Lire la suite »

CNRA / L’ancien DG de la RTS, Babacar Diagne succède à Babacar Touré

Le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) Babacar Touré, tout comme huit autres membres de l’organe, va céder son fauteuil. Il sera remplacé par Babacar Diagne l’ancien directeur général de la Rts, à partir du 1er septembre prochain. Après 6 ans à la tête de l’institution, Babacar Touré sera remplacé par un autre homme du sérail. En principe, le président du Cnra a un mandat de 6 ans non renouvelable. Par conséquent, le boss du groupe Sud Com va quitter le 1 er Septembre. L’As de rappeler qu’avant d’atterrir aux États-Unis comme ambassadeur, l’ancien dg de la Rts était le représentant diplomatique du Sénégal en Gambie. Sa nomination à la tête du Cnra devrait être officialisée avant le 1er septembre. Par ailleurs, l’actuel président du Cnra serait en congé. Journaliste dans l’âme, Babacar Touré part après avoir crédibilisé l’institution. En plus du président, d’autres membres du Cnra …

Lire la suite »

Maroc : des journalistes appellent au boycott des élections du Conseil de la presse

Hier, des journalistes marocains ont appelé au boycott de l’élection du Conseil national de la presse. Ils ont dénoncé des irrégularités dans le processus de création de l’organe qui sera désormais chargé de superviser l’attribution de la carte de presse, rédiger un code de déontologie et veiller à son application. Trente journalistes de l’Agence Maghreb Arabe presse (MAP) ont déposé un recours devant un tribunal administratif pour invalider le vote prévu aujourd’hui. Ils protestent notamment contre l’exclusion de leurs collègues en poste à l’étranger et les critères d’éligibilité des représentants. Ils ont également dénoncé le mode de scrutin à liste fermée qui « constitue une confiscation du droit des journalistes de choisir librement leurs représentants ». En dépit de ce boycott, les élections prévues semblent s’être tenues sans encombre, malgré le fait que deux listes se soient retirées de la compétition. www.agenceecofin.com

Lire la suite »

Journalisme d’investigation : Le Sg du ministère de la communication ravi de la mise en place d’une plateforme d’appui

Le Secrétaire général du ministère de la communication s’est félicité de la mise en place d’une plateforme citoyenne d’appui au journalisme d’investigation. Un cadre formel qui contribuera au renforcement des capacités des acteurs mais aussi permettra d’offrir aux populations des contenus et services de qualité dans une approche participative et constructive au débat public a-t-il dit. Il se prononçait lors de l’ouverture à Saly d’un atelier d’échanges et de lancement sous régional auquel prennent part des journalistes gambiens, et bien sûr sénégalais. Un atelier à l’initiative de « african journalists forum» qui vise à « promouvoir la participation citoyenne dans l’enrichissement de l’offre informationnelle dans les médias à travers la plateforme numérique » Le SG du ministère a, pour finir, indiqué que le ministère en charge de la communication restera attentif aux conclusions auxquelles aboutira cet atelier. Dakaractu

Lire la suite »

African journalists forum : Ouverture d’un atelier pour le lancement d’une plateforme d’appui au journalisme d’investigation

Un atelier sous-régional d’échanges et de lancement a été ouvert ce matin à Saly à l’initiative du forum des journalistes africains. Une rencontre qui aboutira au lancement d’une plateforme citoyenne d’appui au journalisme d’investigation. Au delà des journalistes, cette rencontre regroupe des blogueurs, des lanceurs d’alerte, les chercheurs des data journalistes mais aussi des membres de la société civile. Cet atelier intervient dans une période où bien qu’ayant connu des périodes de gloire, le journalisme « voit aujourd’hui son envergure et ses dimensions remises en cause » a dit le Président de la FJA René Massiga Diouf. La faute a-t-il ajouté, aux mutations considérables « qui changent les ressorts dans les médias avec des conséquences affectant le journalisme ». Aussi « conscient d’une perte de vitesse à laquelle, il trouve de moins en moins une solution, le journalisme doit faire sa propre autocritique » a analysé le journaliste à la …

Lire la suite »

Supposée mise en vente de ses immeubles : le Groupe EXCAF TELECOM dément et précise

Dans la livraison de certains quotidiens sénégalais du jeudi 13 juin 2018, il est fait état de l’adjudication de quatre Immeubles appartenant au Groupe EXCAF TELECOM par la Banque Islamique du Sénégal dite « BIS ». Le Groupe EXCAF TELECOM tient, à travers ce communiqué, a précisé que la BIS est, jusqu’à ce jour, l’une des rares banques de la place, et la seule à ce niveau d’engagement, à lui avoir tendu la main et fait confiance dans l’exécution du Programme de la TNT. Et sur ce, quatre des immeubles du Groupe Excaf avaient bel et bien été hypothéqués et que cette information a toujours été rendue publique. Il faut rappeler que le contexte de ce Programme est marqué par un embargo concerté de toutes les banques étrangères de la place qui ont joué la carte de la préférence nationale en espérant, que l’échec de EXCAF, remette en selle les …

Lire la suite »

Page noire : Abdoulaye Bah de Guinéenews© n’est plus !

Il n’est pas l’auteur de cette annonce. Et pour cause ! Le journaliste Abdoulaye Bah, chef de bureau adjoint de Guinéenews est décédé dimanche nuit à l’hôpital sino-guinéen de Kipé des suites d’un accident de la circulation survenu alors qu’il faisait un reportage hier matin. Abdoulaye Bah, sans doute un des journalistes guinéens les plus talentueux et les plus prolifiques, est donc tombé les armes à la main. Depuis l’annonce de l’accident et du coma dans lequel il était, le président de la République, le premier ministre, plusieurs membres du gouvernement, le chef de file de l’opposition et la presse puissamment mobilisée, se sont relayés à son chevet. On priait que son tableau clinique qui déclinait à cause d’une hémorragie cérébrale, s’améliorât afin de pouvoir prendre en toute sécurité un avion médicalisé qui avait été promis par Alpha Condé pour des soins à l’étranger. Le miracle n’a pas eu lieu, …

Lire la suite »

Diffusion du Mondial : Dionne rétablit You dans ses droits

Le Groupe futurs médias (Gfm) diffusera les 32 matchs de la Coupe du monde, qui s’ouvre jeudi en Russie. Un accord a été trouvé entre la Rts et Gfm à l’issue d’une médiation du Premier ministre. Qui a demandé à la Rts de renoncer à sa plainte et toutes les poursuites commerciales préalablement initiées contre le groupe de presse de Youssou Ndour, rapporte Tfm. Babacar Touré, président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) qui a pris part à la rencontre avec Mohamed Dionne a indiqué qu’il n’y a pas d’exclusivité pour la Rts. Et que par conséquent, les deux télés pouvaient diffuser les matchs. Seneweb

Lire la suite »