Deux journalistes de PressAfrik primées au Ghana

208

Deux journalistes de PressAfrik, Aminata Diouf et Fana Cissé ont été respectivement primées, première et deuxième, par Women, Media and Change (WOMEC), un pionnier dans la formation et récompense du travail des journalistes sur les reportages sensible au genre. La cérémonie a eu lieu du 9 au 10 mai à Accra. 

Le travail de Aminata Diouf porte sur la montée au Sénégal des cas de viols et viols présumés, malgré la loi criminalisant l’acte, une recrudescence des cas a été notée. Après avoir recensé près de 20 cas en trois mois, elle a donné la parole aux féministes et juristes qui ont évoqué les limites de la loi.

« Je suis très honorée d’avoir remporté le Premier Prix. Tout ceci est le fruit du travail d’une équipe dynamique, travailleuse et très déterminée. Une équipe de jeunes journalistes à cheval sur le respect des règles d’éthique et de déontologie. Je remercie toute l’équipe de PressAfrik et ma famille pour tout le soutien apporté. Merci à tout le monde », a réagi Aminata Diouf.

Quant à Fana Cissé, elle a travaillé sur l’imputé dans les erreurs médicales, partant de l’affaire des enfants calcinés dans un incendie à l’hôpital de Linguère jusqu’à l’affaire Astou Sokha, femme récemment morte en couches à Louga.

La lauréate de dire : « Je remercie le jury qui a décidé de m’accorder ce prix. Je remercie tous les membres de la rédaction de PressAfrik qui m’ont soutenus et aidés. Cette récompense est un coup de projecteur que je compte bien utiliser, à la fois pour mon évolution personnelle et aussi pour essayer de faire briller le métier que je pratique depuis peu, mais qui m’apporte déjà beaucoup ».

Source: PressAfrik