Présentation de cahier de doléances au Chef de l’État : Le Synpics se réjouit de certaines revendications suivies d’effets

38

La célébration de la fête nationale du travail, malgré la pandémie de covid-19, n’empêchera pas les centrales syndicales de se présenter devant le président de la République pour lui faire part des difficultés que rencontrent généralement les travailleurs. 

Ainsi, le syndicat des acteurs des médias, avec à sa tête Bamba Kassé, s’est présenté devant le président de la République pour lister les préoccupations du secteur.
Cependant, le secrétaire général du Synpics a noté quelques points d’amélioration.

En effet, il a été heureux pour le Synpics, de constater des améliorations concernant notamment la maison de la presse,  dont les organes de gouvernance sont maintenant en place avec un Conseil d’administration et un agent comptable particulier. Il y a aussi, l’élargissement de la base de représentativité des médias au sein du Conseil d’administration ou seuls le Synpics et le patronat siègent.

Le Synpics note aussi la mutation institutionnelle de l’Agence de presse sénégalaise qui est désormais effective grâce à l’instruction ferme du président de la République. Cependant, souligne Bamba Kassé, “force est de constater que les moyens pour disposer à nouveau d’une agence très forte et servant de point d’équilibre d’information, suivent un rythme très lent”.
Il considère alors qu’il est temps que ces lenteurs puissent faire l’objet d’une résolution définitive afin de permettre aux acteurs des médias, d’exercer pleinement et en quiétude, leur métier..

dakaractu