Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias

99

Abidjan, Le Cénacle des journalistes séniors de Côte d’Ivoire (CJS-CI) a été présenté mardi 19 janvier 2021 au ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, au cours d’une audience à son cabinet, au Plateau-Abidjan, à son bureau.

Le président du conseil exécutif, Lucien Houédanou, a indiqué qu’il est venu présenter à la tutelle les ambitions, les objectifs et les lignes d’activités au bénéfice de la corporation.

“Nous sommes contents de venir nous présenter à vous pour avoir votre reconnaissance, votre onction pour que nous puissions avoir à la fois le soutien institutionnel du ministère et l’assistance matériel qu’il faut pour mener nos activités”, a-t-il déclaré.

Pour M. Houédanou, le journalisme, tel qu’il évolue, a besoin d’être réhabilité ainsi que son image et le CJS-CI veut y contribuer à travers ses activités. “Nous avons un rôle de témoin que nous devons assumer par rapport à notre profession. Il ne s’agira pas d’un club de troisième âge pour se recréer, mais véritablement la mise en commun des expériences, des acquis professionnels pour pouvoir témoigner, aider la nouvelle génération à une bonne pratique éthique et déontologique du métier de journalistes”, a-t-il souligné.

En retour, le ministre de la Communication et des Médias a dit apprécier “fortement” cette association qui devient un organe supplémentaire de référence et de qualité, qui permettra d’interpeller la jeune génération.

“J’apprécie votre initiative qui regroupe cette somme d’expériences. Le dynamisme observé dans cet environnement connaît souvent quelques déviations malheureuses, peut être dues à la mauvaise compréhension de la noblesse du métier de journaliste. Il est bon que souvent des référents historiques reviennent à la charge pour rappeler les rudiments à l’attention de cette nouvelle génération”, a déclaré le ministre Sidi Touré.

Par ailleurs porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias a assuré de son soutien au CJS-CI qui va constituer un référent nécessaire à ses côtés.

Le CJS-CI qui est encore en procédure administrative, regroupe une centaine de journalistes. Il est structuré en pouls spécialisés, notamment formation, édition, monitoring pour apporter leur expertise à la corporation et à la nation.

En dehors du conseil exécutif, le Cénacle dispose d’une instance d’orientation et de conseils, d’un comité d’honneur et d’un conseil consultatif.

Agence ivoirienne de presse (AIP)