La longue panne de Iradio, le retour de Georges, Me Souleymane Ndéné Ndiaye historien, notre histoire toujours ailleurs…

0
228

Voilà plus de deux semaines que les auditeurs de Iradio sont sevrés des programmes de la station au niveau de certaines régions mais aussi sur le bouquet Canal Plus. Un message diffusé sur la télé, Itv du même groupe que la radio, groupe Emedia Invest, parlait d’un problème technique que Canal était en train de régler mais depuis rien. D’ailleurs il faut souligner qu’avec Canal c’est un problème récurrent, plusieurs chaines de radio sont off sur le bouquet ces temps-ci comme Sud FM ou encore Lamp Fall. C’est aussi le cas depuis quelques jours avec la télé 7TV qui a pourtant le vent en poupe avec les interviews de sa directrice Maïmouna Ndour Faye.

Georges Déthié Diop est de retour après des vacances qui ont duré une éternité. D’ailleurs son confrère Barthélémy Ngom n’a pas manqué de lui lancer une pique vendredi dernier dans le journal de 7h en annonçant la revue de presse de Georges qui a tardé à s’installer. Selon Barth, « Georges a perdu la notion du temps depuis son retour de vacances ». Il faut dire quand même avec lui, c’est une machine à turbo le matin pour la présentation de la revue de presse contrairement à d’autres qui vous filent juste les titres à la UNE des journaux. Ici la concurrence est forte avec Ndeye Mariéme Ndiaye sur Sud FM, Fabrice Nguema sur Zik ou encore Ousmane Gueye sur Iradio. Sur Walf on livre toujours dans les éditions de 7h et 8h la UNE des journaux. On reste sur RFM, le matin pour constater que Barth  prend une ou deux fois par semaine la place de Babacar Fall pour l’animation de « RFM matin » et ce n’est pas mal, « ndioko ndial sérére ! »

Nous avons regardé jeudi dernier, le soir, Me Souleymane Ndéné Ndiaye relatait sur la 2STV l’histoire de son oncle Valdiodio Ndiaye. C’est avec beaucoup de fierté que l’avocat et ancien Premier ministre de Wade nous a montré qu’il maitrisait le parcours de son oncle compagnon de Senghor et de Mamadou Dia mais aussi de son propre arbre généalogique. Mais le sentiment qui peut vous animer à la fin c’est qu’il ne s’est pas bien inspiré de son oncle dans son combat politique et son passage dans les différents gouvernements de Wade. L’émission en question s’appelle « NAWONE » et c’est animée par Khadim Samb. L’ancien monsieur lutte sur la RTS. Sur le nom de l’émission, vous voyez que c’est comme « Na Woon Demb », une autre émission sur l’histoire des gloires du football sénégalais animée par le doyen Abdoulaye Diaw sur la TFM. Là c’est 2STV qui s’inspire de la TFM et sans beaucoup de bruit.

Au moment où le débat fait rage au Sénégal sur la nécessité de faire disparaître des signes (monuments, rues…) qui symbolisent la traître négrière et le colonialisme, en France des personnes travaillent à faire comparaître devant la justice des allemands qui ont massacré les  19 et 20 juin 1940, 188 tirailleurs africains à Chasselay (Rhône). Les dernières découvertes (photos) montrent les chars allemands avec leur immatriculation ce qui peut permettre de remonter vers les régiments. Le sujet était à la UNE de plusieurs chaines de télévision en France en fin de semaine dernière. Sur les documents récupérés des tirailleurs sénégalais, on peut apercevoir sur une lettre dans un élément diffusé sur TF1, une femme sénégalaise qui écrit à son mari qui se nomme Diagne.

Transmediatik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici