LES TÉLÉS PRIVÉES VERSENT PLUS DE 100 MILLIONS À FORCE COVID 19

0
223

Les télévisions privées sénégalaises (ITV, Walf, 7TV, 2S TV, DTV et Africa 7) , qui avaient réuni leurs forces pour participer à la lutte contre la pandémie du Coronavirus, ont ce jeudi, remis au ministère des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo le montant mobilisé suite aux téléthons organisés. Il s’agit d’un chèque de plus de 100 millions de francs.

La cérémonie de remise, qui s’est tenue au ministère des Finances, s’est déroulé en présence de Mamoudou Ibra Kane, Alassane Samba Diop, Boubacar Diallo, El Hadji Ndiaye (2STV), Maimouna Ndour Faye (7TV) et Ndèye Fatou Ndiaye (WALF). L’huissier de justice qui a supervisé tout le processus du téléthon était également présent. Désigné porte-parole du jour, le patron de la 2STV, El Hadji Ndiaye a remercié « ses amis et jeunes frères qui ont cette idée de faire le téléthon en l’y associant ».

Pour lui, ce qui est intéressant dans ce téléthon, c’est que les télévisions ont uni leurs forces pour faire quelques choses au profit de toute la Nation. « Toute la Nation a apprécié le geste des télévisions. Le montant n’est pas important, le plus important c’était l’intention. Et ce qui nous a plus dans ce téléthon c’est qu’il a eu une dimension nationale. Il a impliqué toutes les couches de la société. Des étudiants, des gamins, des techniciennes de surface ont appelé pour participer. Nous avons profité de cette occasion pour donner aux gens la possibilité de comprendre cette affaire du Covid 19 », a souligné le patron de la 2STV.

El Hadji Ndiaye réitère l’engagement des télévisions à apporter, à chaque fois que de besoin, leur contribution dans la lutte contre la pandémie. « Nous sommes derrière l’Etat pour vaincre cette maladie. Depuis l’apparition de la maladie, les programmes ont changé et les télévisions se sont mobilisés pour participer dans le combat », ajoute-t-il.

Selon le ministre des Finances et du budget, les médias ont joué leur partition dans la lutte. C’est, à son avis, une réponse nationale et chacun s’y est mis selon ses moyens dans la mesure de ce qu’il pouvait faire. Il a magnifié le geste des télévisions privées avant de faire savoir qu’il rendra compte au président de la République.

Emedia.sn