“Ceey Sunu-gaal !

0
357

C’est quelle religion, çà au Sénégal ? A l’instar de l’avatar islamiste tant redouté pour la paix et la sécurité intérieures, la fureur notée sur les plateaux ‘télé-religieux’ de Dakar risque d’occuper notre cœur, accaparer notre foi, et d’assiéger notre esprit, nous faire perdre (la) raison.
Tous les soirs, à chaque télé, sa part de fureur et d’ostracisme
Les confréries comme des écuries de lutte, les télé diffuseurs comme des promoteurs de lutte, le ramadan comme une saison de lutte, les fans chacun épiant le Champion –chacun avec le sien ! 


Pour le moment, les télés en sont juste à la démarche ‘open-press’ et l’approche ‘clinik-media’. Jurons qu’elles s’en limiteront là et se garderont de franchir le Rubicond : le ridicule face-to-face qui casse tout ce qui l’abrite. Notre barque ferait naufrage.


Connaissant l’insolence dans les débats sénégalais –preuve par mille nous a été donnée par des politiciens sans foi ni loi, et de tous âges, des laïcs et autres cartésiens dans l’espace public, parions que nos religieux vont continuer de s’éviter sur les plateaux télévisés où eux aussi risqueraient de tomber le masque pour montrer également leur part de notre ‘Sen-attitude’ : manquer de civilité et insulter en live.


Évitons dans la présentation de la vie et de l’œuvre des chefs religieux, les superlatifs (Mon…, le plus…, ton…, le moins digne, etc.), les adjectifs (seul, unique, etc.), les adverbes (en tous genres). Bref, les comparatifs qui n’augmentent en rien le mérite d’aucun des saints du pays. Sauf à mettre en périls la religion, la société et la République –trois sièges du lien social lequel rend notre vie en commun paisible et durable. Dieu nous en garde et nous préserve de la vanité. 


N’est-il pas temps de monter, bien trop souvent, le palier culminant, chez l’Élu-hôte –SAwS, dont la fervente lumière irradie tous les faisceaux mahométans dont nous nous glorifions sous le ciel sénégalais ? Faisceaux qu’on peut considérer, sauf abus de ma part, comme des vice-champions –Allah SwT, les agrée ! Amen 
Salam”

Serigne Boye (page facebook)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici