Paysage médiatique sénégalais : « SenEnquête» bientôt lancé par cinq jeunes journalistes

1309

«SenEnquête», un journal sénégalais d’investigation, indépendant et participatif sera bientôt lancé. Il est né de la volonté de cinq journalistes sénégalais à savoir : Cheikh Abdou Khadr, Daouda Sow, Samba Diamanka, Ngagne Demba Fall et Khadim MBaye.

Ces cinq (5) journalistes, soucieux d’une presse libre, impartiale, neutre et animée, ont décidé de mettre dans la sphère médiatique le journal «SenEnquête». Un projet éditorial animé par la seule volonté d’informer pour l’intérêt général du public.

« Notre commun vouloir, d’apporter notre pierre à l’édifice qu’est le journalisme a motivé à mettre en place un journal dont la ligne éditoriale est orientée vers l’investigation. Une nouveauté pour la presse sénégalaise. SenEnquête se positionne comme le lieu d’une information de référence. Le journal propose de remettre à l’honneur un genre délaissé : l’enquête, avec ses découvertes, ses révélations inédites entre autres», peut-on lire dans un communiqué parvenu à PressAfrik.

« Constituée de talents éprouvés, issus de la même génération, notre rédaction devra ainsi proposer « la bonne info », informe la même source. Mieux, rassurent ces jeunes journalistes : « Sachant que la radio, la télé ou la presse écrite nécessitent des investissements initiaux, très lourds, parfois dépendants de puissances financières, nous avons opté pour un modèle économique différent. Un modèle économique participatif basé sur le don ».

Par conséquent, lancent-ils : « le journal ouvre ses portes à tous les mécènes qui désirent appuyer ce projet. Ce qui brise sans doute les chaînes d’une dépendance qui empêche la presse de jouer pleinement son rôle. Ce qui lui garantit par ailleurs une indépendance totale ».

Et de conclure : « SenEnquête est un média qui prend l’engagement de ne pas faire recours à l’aide à la presse, ni aux subventions de l’Etat».

PressAfrik