Entendu à la radio et vu à la télé…

0
469

Problème de montage

Parfois le technicien fait trop confiance au journaliste pour le montage de son papier. Il écoute très vite l’élément en coupant le début et à la fin ce qui peut laisser passer quelques coquilles. Il peut s’agir aussi d’un problème de temps. Cela est arrivé ce samedi avec le dernier journal de Dieynaba Seydou Bâ consacré à la 36e Ziarra de Thierno Seydou Nourou et Thierno Mountaga Tall. La présentatrice a remercié dans un premier temps globalement les journalistes et techniciens de la Rfm avant de revenir pour citer tous ses confrères dépêchés au mausolée de la famille omarienne. Pour se faire, elle a fait un décompte pour reprendre les noms de ses collègues. Tout est resté dans l’élément à la diffusion.

L’info se repose le week-end

Seule WalfTv respecte les rendez-vous des éditions matinales du week-end. Les autres notamment Tfm, Rts, 2stv qui présentent des éditions dans leurs émissions matinales du lundi au vendredi sont abonnées absentes. La télé du front de terre reprend d’ailleurs du poil de la bête avec de bonnes éditions de 6h à 8h bien fournies et bien présentées. En plus de ses nouveaux plateaux pour la présentation de ses éditions mais aussi de grands débats. Ce samedi soir Me Madické Niang candidat à la prochaine présidentielle était l’invité de Ndeye Fatou Ndiaye accompagnée de Georges Nesta Diop du journal Walfquotidien et de leur consultant le journaliste-politologue Pr Serigne Saliou Samb.

Mauvais tempo

Au niveau de iradio, certains techniciens et animateurs ne sont pas souvent dans le tempo. Ils nous balancent souvent avant le début du journal, leur jingle, « retour à la musique ». Ce qui n’est pas approprié comme ce n’est pas approprié quand leur présentateur de leur édition en wolof de ce dimanche à 8h, Assane Top, présente les agents de sécurité de proximité (Asp) comme « des policiers de Macky Sall ». Nulle part dans le papier en question leur correspondant à Ziguinchor qui relatait une cérémonie de commémoration de la présence de ces Asp dans le sud du pays n’a fait allusion à une telle qualification. Enfin pour ses jingles la nouvelle radio n’a pas cherché loin pour trouver la voix. Comme plusieurs radios de la place, iradio s’est attachée les services de l’artiste Pape Faye. En la matière, Faye est souvent sollicité comme c’est le cas de Alioune Badara Ndiaye (DJ Al quand il était à l’animation à la 7FM).

Animation

Terminons avec iradio et son animateur Padros (un ex de Walf). Il parle beaucoup et semble animer juste pour lui et ses amis. Avec sa façon de faire, il ne peut pas faire bouger les lignes de la concurrence. Padros fait face à Kolos sur la Rfm avec les mêmes horaires du lundi au jeudi entre 18h et 21h.

Transmediatik

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici