La pauvreté des images sur Walftv

0
1379

La télé est connue comme le réceptacle des contestations sociales de tout bord. Il est rare de regarder un journal de la télé de Sidy Lamine Niass sans voir des morceaux rouges de populations qui dénoncent leurs conditions de vie ou d’agents qui mettent en relief leurs mauvaises conditions de travail si ce ne sont pas d’autres qui parlent de perte d’emplois. On ne peut pas reprocher à la télé du groupe walfadjri de prendre cette option, « une information à dimension humaine ». Seulement pour exposer de telles doléances, il faut de bonnes images claires et nettes qui disent l’essentiel. Voilà ce qui manque à la télé avec des reporters qui font pour l’essentiel « de la radio télé », autrement dit beaucoup de paroles avec de pauvres images. Plus de matos, quelques jours de recyclage et le compte est bon. Ce qui permettra certainement à la télé de retourner sur le peloton de tête des télés nationales dominé par Tfm, Rts et Sentv.

Transmediatik.com