Macoumba téléphone dans son journal, Binta confond le nom du prof et celui de l’école, Dieynaba va à Paris pour du bruit…

0
416

Futurs médias est un grand groupe de presse. Voilà pourquoi les moindres erreurs sur ses supports font le buzz. C’était le cas dernièrement avec le direct calamiteux du combat entre Ama Baldé et Papa Sow.

A Transmediatik.com on a relevé encore ces quelques erreurs pas trop méchantes. Ce vendredi dans son journal de 21h, Macoumba Bèye téléphonait le temps de la diffusion d’un élément. Seulement il n’a pas fait attention à la durée du sujet et n’a pas bien coordonné avec le technicien. Ainsi on l’a entendu à la fin du reportage lancer à son interlocuteur des « ne quitter pas ! ne quitter pas ! ».

Le samedi à 12h dans son journal, la grande Binta Diallo qui présente « toujours avec un immense plaisir » confond le nom du prof qui était le sujet de la rubrique portrait de la semaine et celui de l’école où il officie, le lycée Amary Ndack Seck de Thiès. A la place d’Ibrahima Mango, professeur de lettres modernes, elle a promis dans ses titres le portrait d’Amary Ndack Seck, le fondateur de Thiénaba Seck. Le prof Mango fait l’actualité avec sa sortie contre la récurrence des grèves au Sénégal. C’est le père d’Alfred Amadou Mango qui a obtenu l’année dernière son brevet de fin d’études moyennes (Bfem) à l’âge de 11 ans.

Terminons avec Dieynaba Seydou Bâ qui est à Paris pour les besoins du Salon international de l’agriculture. Dans l’édition du samedi soir consacrée au salon, on entendait que des bruits, rien de plus. On n’entendait pas ce qu’elle disait de même que les personnes interrogées. Beaucoup de bruits, juste du bruit, depuis Paris ! Encore des problèmes techniques à la Tfm.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici