«Le plus grand danger qui guette la presse»

0
31

Issa Sall, directeur de publication de Nouvel Horizon, qui cesse de paraître ce vendredi, fustige l’attitude de l’État vis-à-vis du secteur médiatique. «Ce qui menace la presse, c’est le désintérêt sur un secteur économique qui emploie des milliers de personnes», pose-t-il dans un entretien avec Enquête. «Il faut que les autorités réfléchissent sur les problèmes de la presse par le prisme économique, recommande Issa Sall.

C’est vrai que le Code de la presse en développe quelques aspects dans l’ensemble, mais je pense que la régulation dans ce secteur, c’est d’abord en revoir le modèle économique. C’est une nécessité.» À défaut, «il y a beaucoup d’organes qui sont appelés à disparaître», assure le directeur de publication de Nouvel Horizon. Qui ajoute : «On aura alors dans le paysage médiatique des organes de propagande, ethniciste, de lobbies ou de soutien comme on l’a vu au début dans les années 2006 et 2008.

Ce sont ces types d’organes qui se développent aujourd’hui, qui tiennent le haut du pavé parce que leurs économies n’ont rien à voir avec celles d’une économie moderne.»

Seneweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here