Décès de Farida Ayari, ancienne journaliste à RFI

0
56

Elle était une grande voix de RFI. La journaliste Farida Ayari, ancienne correspondante en Afrique du Sud, et ex-rédactrice en chef adjointe du service Moyen-Orient, est décédée à l’âge de 67 ans.

Farida Ayari était née en Tunisie. Après des études supérieures à Paris, elle fait ses débuts à RFI en 1983. Elle intègre le service Afrique et part en reportage, que ce soit au Nigeria, en Angola ou en Algérie.

Elle se trouve par exemple à Alger à la fin de l’année 1991 quand les militaires, qui craignent une victoire des islamistes, décident d’interrompre le processus électoral.

Correspondante en Afrique du Sud

Mais l’un de ses plus grands faits d’armes est sans doute, en tant que correspondante de RFI en Afrique du Sud, sa couverture en 1997 des discussions intercongolaises dites de la dernière chance.

Elle est alors l’une des rares journalistes à avoir réussi à monter sur le bateau de la marine sud-africaine, où le président Nelson Mandela a réuni le maréchal Mobutu et son opposant Laurent-Désiré Kabila. Elle fera vivre heure par heure l’échec de ces pourparlers.

La couverture de la guerre en Irak

De retour en France après avoir passé quatre ans à Johannesburg, Farida Ayari intègre le service international de la radio. Elle est nommée rédactrice en chef adjointe au service Moyen-Orient.

En 2003, elle couvre par exemple la guerre américaine en Irak, et en 2005 elle se rend à Gaza au moment du retrait des colonies israéliennes. En 2009, elle quitte RFI pour s’occuper de la communication de l’Unicef. Dernièrement, elle avait été conseillère en communication du Festival de jazz de Carthage, où la chanteuse Morgan Ji était à l’affiche cette année de la 12e édition.

Auteur: RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here