Pape Samba Kane : “La presse satirique est morte sous le régime Wade”

0
566

Les orphelins de la presse satirique ont saisi le prétexte du 20e anniversaire du décès de Mame Less Dia, fondateur en 1977 du journal “Le Politicien”, pour relancer le débat sur l’absence dans les kiosques dakarois d’un journal satirique. Le journaliste Pape Samba Kane, président du comité d’organisation du colloque consacré à Mame Less Dia, fait un constat amer : “c’est sous le régime d’Abdoulaye Wade que tout ce qui restait ici de la presse satirique est mort, y compris les plus solides comme “Le Cafard libéré”. J’ai fait une tentative avec “La République” avant de me tourner vers un quotidien “Taxi Le journal”. Mais ça n’a pas marché et jusqu’ici je n’en connais pas les raisons”, confie Pape Samba Kane dans Vox Populi de ce mardi.

Dans ce pays, note-t-il, on a plus que jamais besoin d’un journal satirique. C’est peut-être nécessaire aujourd’hui à l’environnement du pays. Et je crois que s’il y avait un journal satirique dans ce pays qui contiendrait toute cette envie de réduire les gens à faire très attention, parce qu’on les guette, il n’y aurait pas toutes ces attaques vulgaires sur les réseaux sociaux. Présentement, nous avons besoin de professionnels de l’information qui satisfassent ce besoin de voir les puissants (se réduire) à ce qu’ils sont, c’est-à-dire des être humains tout simplement”.

Vox POPuli via  Seneweb.com