Promotion de la musique africaine : Baaba Maal lance la plateforme digitale « Audiotube »

0
145

Baaba Maal et ses partenaires de Palm Pictures Islands Records ont procédé, samedi dernier, au lancement officiel et à la présentation de la plateforme « Audiotube », au Grand théâtre national. Par ce support digital, l’artiste entend propulser des jeunes talents africains dans la sphère musicale internationale.

La plateforme digitale de musique « Audiotube » se donne pour objectif de promouvoir, à l’échelle mondiale, les jeunes artistes africains et leurs œuvres, quels que soient le genre et le style. Après une inscription gratuite, ceux-là pourront eux-mêmes s’occuper de la pleine gestion de leurs produits. La plateforme leur offre ainsi, très tôt, la large compréhension du fonctionnement de l’industrie musicale. Baaba Maal, initiateur du projet, pense que ce genre d’initiatives est surtout pour aider leurs jeunes frères à éviter les écueils que lui et ses compères ont connus à leurs débuts.

Il estime qu’avec le contexte ponctué par le développement numérique, l’usage des circuits classiques devient le principal obstacle de la promotion artistique. « Salif Keïta, Youssou Ndour et moi trimions beaucoup pour voir nos œuvres être suivies et distribuées par les maisons de disque et les labels occidentaux. Mais aujourd’hui, ce genre de support est là pour les propulser et même leur permettre de s’autoproduire », observe le lead vocal du groupe « Daandé Lénol ».

Daniel Gomez, président de l’Association des métiers de la musique du Sénégal (Ams), trouve le salut dans l’initiative et espère que ce sera l’occasion pour les musiciens, principaux artisans des productions, de vivre décemment de leur art. Il sera vite rassuré par Baaba Maal qui note, justement, que la particularité de la plateforme sera le contournement des fréquents interlocuteurs. « L’artiste  a l’opportunité,  personnellement de suivre son œuvre. C’est lui qui insère directement le fichier multimédia présentant sa production. Donc, aussi bien le chanteur que le musicien peut s’y mettre. C’est lui-même qui, périodiquement, suit l’état financier de son travail et l’intégralité des profits générés lui sera reversée dans un compte bancaire…», précise le «roi de Yéla». Il fait remarquer qu’« Audiotube » est la totale expression du commerce équitable.

Baaba Maal s’impose aujourd’hui comme un ambassadeur de la culture africaine, dont la promotion est une de ses principales missions. La tradition et l’identité culturelle africaines ont toujours été en filigrane de son art. Ce, durant ses 32 ans de carrière, qu’il a d’ailleurs célébrés la nuit du samedi, au Grand Théâtre national.

www.lesoleil.sn

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici