Direct Info direct dans le décor !

0
734

Si El Hadji Ndiaye n’est pas content avec le défaut de réactivité de la rédaction de la 2Stv face au drame du stade Demba Diop comme nous l’apprend le journal les Echos, le directeur général de Direct info, Pape Diogaye Faye doit tout bonnement virer toute la rédaction de son journal. Le lundi suivant la catastrophe du samedi, tous les journaux ont cherché le mot ou la meilleure photo pour mettre en exergue le drame sauf le journal Direct Info. A la Une il propose de la politique pour parler de l’ancien chef de l’Etat et du Premier ministre Dionne comme « le couplet gagnant des législatives ». Le drame est largué en bas de la colonne droite sous des articles consacrés à une visite du ministre du Budget Birima Mangara auprès des sinistrés du marché Ndoumbé Diop de Diourbel et Diouma Dieng Diakhaté qui « arme les femmes de Benno à Rufisque ». Ce journal propriétaire de Cheikh Amar perd toutes ses énergies sur des publi-reportages consacrés à des hommes politiques comme Cheikh Kanté, Moustapha Diop, Oumar Youm entre autres. Mais il ne faut pas trop compter sur Pape Diogaye pour une orientation de ce journal vendu à Cheikh Amar par l’imprimeur Tandian. Faye défend juste le business de son patron dont il est le porte-parole de sa boîte, Amar Holding. Récemment des jeunes proches d’Amadou Bâ, ministre de l’Economie et tête de liste départementale de la mouvance présidentielle à Dakar, accusaient le journal de publier des articles commandités par Cheikh Amar pour faire pression sur le ministre. Et c’est sur l’autre journal d’Amar, Libération dirigé par Cheikh Mbacké Guissé qu’on apporte les démenties.

Transmediatik