La SENTV en attaque…

1104

La télé du groupe D-Média tente de rattraper la Tfm qui occupe le peloton de tête des chaînes sénégalaises. Après le déménagement dans ses nouveaux locaux, la télé propose au public de nouvelles émissions qui pour le moment accrochent. C’est entre autres le magazine « Essentiel » qui décortique l’actualité du jour avec deux invités en plus de quelques rubriques. Une sorte de « Sen show » en français. Ce qui fait plus d’infos et moins de divertissement à l’antenne pour une bonne partie de la soirée. Dans cette même lancée, « la première télé urbaine » propose les émissions « Ndoumbélane » avec plusieurs journalistes et des invités en face d’un invité principal pour décortiquer l’actualité dans un décor sobre et intelligent (bibliothèque). « Grands cœurs » est l’autre retrouvaille de la chaîne, où Ameth Aïdara accompagné d’Abdoulaye Mbaye Pekh, appelle les sénégalais à la solidarité pour des solutions aux maux de certains compatriotes comme la famille de cette fille victime de l’explosion d’une bonbonne de gaz qui l’a complétement anéantie. En direct des personnes ont apporté leur contribution pour la prise en charge de la fille. Des types d’émissions qui peuvent avoir un engouement populaire comme aussi le duo Pa nice et Wadioubakh dans « Radio kang kang ». Deux éléments récupérés par la télé sur le net. Ils faisaient leur analyse brute de l’actualité avec des diffusions sur Telesenegal.com. Sur Sentv, les deux comédiens qui jouent à côté de Kouthia dans Abu Bilal ak kor gui (une production de Pikini production qui a aussi réalisé des vidéos avec Pa nice et Wadioubakh diffusées sur YouTube), surveilleront leur langage. Car sur le net, ils n’hésitaient pas à insulter. Au-delà de ce nouveau contenu de nouvelles têtes apparaissent pour faire bouger les lignes. Pour le moment la télé de Bougane ne communique pas largement sur ces nouveautés à travers ses supports (Sen Tv, Zik Fm, Nfm, Tribune, Nouvel Hebdo, actunet).

Transmediatik