Catastrophique montage du dernier NH

657

Le numéro du magazine de cette semaine s’est finalement retrouvé juste avec quelques 4 textes sur ses 38 pages. La faute à une reprise jusqu’à trois fois des textes et des publicités. Dans cette édition, on note d’ailleurs l’absence de la chronique d’Issa Sall, le directeur de la publication, de l’ours et du sommaire. La page Eco annoncée en couverture est aussi introuvable à l’intérieur du journal. Une véritable catastrophe pour l’hebdomadaire du groupe GMC qui édite aussi le quotidien le Témoin qui ne sort pas le samedi et qui accuse souvent du retard en cours de semaine. Conséquences certainement des difficultés économiques au sein d’un groupe qui regroupe de grandes plumes de l’ancienne comme de la nouvelle génération. Voilà une raison suffisante pour le chef de l’Etat de se pencher sur les obstacles du développement économique de la presse. Sinon notre ami Mamadou Oumar Ndiaye, Pdg de GMC, va continuer de l’appeler affectueusement « le lion qui dort ».

Transmediatik