Dernières nouvelles

Archives par mois : avril 2017

La télévision de Waly Seck…

Waly Seck ne veut pas se limiter uniquement sur l’apport de la Sen Tv. C’est la télé de Bougane Gueye Dany, l’époux de sa sœur. L’artiste ambitionne d’ouvrir sa propre télé. Le nom est déjà trouvé, il s’agit de Faremaren Tv. Il l’a dit devant Dj Boups, patron de King Fm dans une interview sur Tfm relativement aux préparatifs de son concert de ce samedi au Cices. Déjà du côté de la production musicale et de spectacles, c’est Faramaren Productions Music Group qui gère les affaires du fils de Thione Seck. Il tire ainsi peut-être les conséquences de ses relations tendues l’année dernière à la fin de son spectacle de Bercy avec les responsables de Senart-Vision et de Vouzenou. Waly prend ainsi son indépendance et lance les perspectives de sa maison de production. Rappelons dans le passé que l’achat de la 2Stv par Waly Seck avait aussi fait débat. Pour …

Lire la suite »

La liberté de la presse a reculé en 2016

Le rapport annuel de Freedom House, qui vient d’être publié aux Etats-Unis, dresse un constat alarmiste: le travail des journalistes est de plus en plus difficile dans le monde. Les pays montrés du doigt : la Turquie, la Chine, la Russie, la Pologne… La liberté de la presse dans le monde a de nouveau reculé en 2016, mise à mal par les dirigeants de nombreux pays, selon le rapport annuel, publié vendredi, de l’organisation américaine Freedom House, qui craint que la détérioration ne se poursuive. «Environ 45% de la population mondiale vit dans un pays où la presse n’est pas libre», indique Freedom House, dont l’indice mesurant la liberté de la presse au niveau mondial est au plus bas depuis 13 ans. Le rapport souligne que «la situation de la presse s’est sensiblement dégradée dans plusieurs pays, notamment la Turquie, la Pologne, le Burundi, la Bolivie, la Serbie et la …

Lire la suite »

Liberté de la Presse : le Sénégal fait un bond en avant de sept (7) places

Le Sénégal a gagné sept (7) places au nouveau Classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). Le Sénégal passe de la 65e au 58e rang entre 2016 et 2017. De 27,99 dans le précédent classement, l’indice du Sénégal s’établit à 26, 72. La Namibie trône en tête du classement africain avec un score de 17, 08, suivi du Ghana (17, 95) et du Cap-Vert (18, 02). La Norvège, la Suède et la Finlande,  deux pays scandinaves restent les deux pays, ou la liberté de la presse est la plus expressive et la plus garantie. la liberté de la presse n’a jamais été aussi menacée Dans son rapport, RSF s’inquiète de “la banalisation des attaques contre les médias”, ajoutée au “triomphe d’hommes forts qui font basculer le monde à l’ère de la post-vérité, de la propagande et de la répression”. Selon le rapport du Classement …

Lire la suite »

Maroc : la chaîne privée Medi1Tv suspend une journaliste pour avoir employé à l’antenne, l’expression « Sahara Occidental »

Au Maroc, la chaîne Medi1Tv a infligé une mise à pied à la journaliste Soumia Dghoughi, responsable de la production et de la présentation de l’émission « Afrique Soir », diffusée en direct le vendredi soir. Dans un communiqué, la chaîne de télévision privée explique que son employée a été suspendue pour avoir utilisé à l’antenne, l’expression « Sahara Occidental » pour désigner ce territoire plutôt connu sous le nom « Sahara marocain », et faisant partie des provinces du sud du royaume chérifien. La faute a été commise lors de l’émission de ce 21 avril 2017. La journaliste Soumia Dghoughi a été informée de la sanction via les médias. Elle a exprimé sa surprise « de ne pas avoir été contactée auparavant par la chaîne ». Dans son communiqué, Medi1Tv parle de mesures administratives « rigoureuses » et d’une «suspension immédiate » de la journaliste, le temps de terminer l’enquête ouverte pour définir « les circonstances de cet acte inacceptable et …

Lire la suite »

Ahmed Abba, le correspondant de RFI au Cameroun, écope de 10 ans de prison pour « non dénonciation d’actes de terrorisme »

L’affaire ministère public contre Ahmed Abba, correspondant de Radio France international (RFI) au Cameroun a connu son épilogue le 24 avril 2017 au tribunal militaire de Yaoundé : 10 ans de prison et une somme de 55 millions de FCFA à titre des dépens. La somme représente ce que le ministère public a engagé dans ce procès depuis 23 mois et dans 18 audiences. Dans le détail, le tribunal statuant en collégialité dirigée par le magistrat Edou Mewoutou, a déclaré dans un premier temps et à l’unanimité Ahmed Abba non coupable de faits d’apologie du terrorisme. Mais, le journaliste a été déclaré coupable pour acte de non dénonciation d’actes de terrorisme et utilisation de produits issus du terrorisme. Le tribunal a interdit au condamné de faire des déclarations publiques et dans la presse. Il a été décidé qu’au cas où il ne paie pas les dépens, il sera exercé une contrainte …

Lire la suite »

DIFFAMATION ET AFFIRMATIONS GRATUITES ET MALSAINES : Le photographe Mamadou Gomis sans flash pendant 2 mois

Attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour les faits de diffamation et affirmations gratuites et malsaines, le photographe Mamadou Gomis a écopé de 2 mois de prison ferme. Renvoyé la semaine dernière pour la comparution de la partie civile, le procès de Mamadou Gomis du nom de l’ancien photographe de « Walf Grand-Place » et actuel administrateur du Site Time24.infos a été jugé, hier, au tribunal des flagrants délits de Dakar sans cette dernière. Qui, encore une fois, a brillé par son absence. Le sieur Gomis, poursuivi pour les délits de diffamation et affirmations gratuites et malsaines sur Facebook, était seul face à son destin. Il a été finalement condamné à une peine de 2 mois de prison ferme après que le tribunal l’a reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés. Pourtant, devant le prétoire, le prévenu a, dans un premier temps, essayé de …

Lire la suite »

Contenus Des Télévisions : Le Cnra Et Les Responsables Des Programmes Appellent A Plus De Professionnalisme

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) et une douzaine de responsables des programmes des télévisions du Sénégal, se sont réunis, le 19 avril dernier, pour discuter de la qualité des contenus des programmes de télévision. Le communiqué en date d’hier, vendredi 21 avril qui donne l’information, a indiqué qu’il ressort de cette réunion, un «besoin en formation continue des professionnels dans ce secteur en forte évolution et à fort impact sociétal». L’urgence de professionnaliser les contenus des télévisions s’impose pour ne pas aller à l’encontre de l’éthique  et des valeurs sociales. C’est la conviction des responsables des programmes des chaînes de télévision du Sénégal réunis, le 19 avril dernier, à l’invitation du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) sur le thème «Invitation à une prospective sur les enjeux des contenus télévisuels». «Il s’agit bien de professionnaliser tous les contenus, qu’ils soient fiction, reportage ou publicité. La qualité …

Lire la suite »

Pourquoi la DIC a cueilli le photographe Mamadou Gomis

Selon le rapport de la DIC obtenu par nos soins, c’est la dame Salimata Dièye, épouse du Directeur général du patrimoine bâti, qui a déposé plainte contre Mamadou Gomis. Elle affirme qu’aux dates du 26 et 27 mars elle a constaté sur le profil Facebook de son mari, Abdou Karim Fofana, des commentaires venant du profil du photographe. « En effet, c’était des commentaires très horribles sur mon mari et sur ma personne. Cette personne s’acharne sur nous alors que ni moi ni mon mari ne lui ont fait quelque chose. Je ne le connais pas très bien de toute façon. Un jour, il est passé à la maison, ce jour-là, j’étais seule mais je l’ai reçu comme toute personne normale car j’ai un mari politicien (…) En fait, ce qui me tracasse le plus c’est qu’il ne se décourage guère et il continue de plus bel à jeter des …

Lire la suite »

Aide à la presse : Macky Sall éteint le feu allumé par Mbagnick Ndiaye

Macky Sall apporte une bouffée d’air à la presse rudement éprouvée par la décision de leur ministre de tutelle Mbagnick Ndiaye, qui refusait de décaisser l’aide qui leur est allouée. Le Président Macky Sall a instruit son ministre de la Communication de décaisser les 700 millions de francs CFA qui doivent être alloués  à la presse. En effet, ce dernier, sous prétexte d’un rapport de la Cour des Comptes, avait bloqué cette aide, suscitant le tollé des patrons de presse. Mais, le chef de l’Etat, dans son désir d’apaiser la tension existant entre les journalistes et le ministre de la Communication, a demandé à ce dernier de lâcher du lest, et de procéder à la signature du chèque qui permettra aux patrons de presse de disposer de cette petite bouffée d’oxygène. D’ailleurs, informe l’As, le Collectif des associations de la presse va être reçu aujourd’hui par le ministre Mbagnick Ndiaye …

Lire la suite »

Mamoudou Ibra Kane: «La presse au Sénégal est en danger…»

La Coordination des Associations de Presse du Sénégal qui regroupe l’ensemble des organisations des médias du Sénégal a rencontré ce mardi les organisations de la société civile. Il s’agit de Seydi Gassama de Amnesty international, qui est l’hôte de cette manifestation, Alassane Seck de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme, Sadikh Niass, le Secrétaire général par intérim de la RADDHO, pour dénoncer les mots dont souffre la presse au Sénégal. Le président du Conseil des Diffuseurs et Editeurs de la Presse (CDEPS), Mamoudou Ibra Kane, est formel: «On a dépassé le stade de la sonnette d’alarme. La presse au Sénégal est en danger, la liberté de la presse au Sénégal est en danger, la démocratie Sénégalaise est en danger. Quand nous le disons, nous nous fondons d’abord sur un environnement économique de faillite des entreprises de presse. Aujourd’hui, quasiment la majorité des entreprises de presse au Sénégal sont en situation …

Lire la suite »