dimanche , juillet 23 2017
Dernières nouvelles

FESPACO 2017 : le deuxième sacre du Sénégalais Alain Gomis

Ouagadougou, 5 mars (APS) – Le réalisateur sénégalais Alain Gomis, qui a remporté l’Etalon d’or de Yennenga de la 25-ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou, pour son film « Félicité », est le deuxième cinéaste à inscrire son nom au palmarès à ce niveau, après le Malien Souleymane Cissé (1978 et 1983).

Gomis a reçu son trophée des mains des présidents burkinabè (Roch Marc Christian Kaboré) et ivoirien (Alassane Dramane Ouattara), au cours d’une cérémonie de clôture qui a eu lieu au Palais des sports de Ouagadougou, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.
Pour sa part, Ousmane William Mbaye a décroché le premier prix dans la catégorie « documentaire » avec son film « Kemtiyu – Séex Anta », portrait de l’historien et homme politique sénégalais Cheikh Anta Diop (1923-1986). Abdoulahad Wone, lui, a reçu le prix de la meilleure série pour « Tundu Wundu ».
Voici le palmarès complet du Fespaco 2017 :
COMPETITION OFFICIELLE : LONGS METRAGES DE FICTION
— Etalon d’or : « Félicité » d’Alain Formose Gomis (Sénégal)
— Etalon d’argent : « L’orage africain – Un continent sous influence » de Sylvestre Amoussou (Bénin)
— Etalon de bronze : « A mile in my shoes » de Saïd Khallaf (Maroc)
COMPETITION OFFICIELLE : FILMS DOCUMENTAIRES
-Premier prix : « Kemtiyu, Séex Anta (KEMTIYU, CHEIKH ANTA) » Ousmane – William Mbaye (Sénégal)
-Deuxième prix : « Congo ! Le silence des crimes oubliés » de Gilbert Balufu (R.D. Congo)
-Troisième prix : « A footnote in ballet history ? » de Abdel Khalek HISHAM (Egypte)
COMPETITION OFFICIELLE : FILMS DES ECOLES AFRICAINES DE CINEMA
—Prix du meilleur film de fiction : « Down side up » de Peter OWUSU – University of Legon (Ghana)
—Prix du meilleur film documentaire des écoles de cinéma : « Nubuke » de Aryee BISMARK – National Film and télévision Institute (Ghana)
—Prix spécial des écoles africaines de cinéma : « Heritage » de Fatoumata Tioye Coulibaly (Mali)
OFFICIELLE : SERIE TELEVISUELLE
—Meilleure série télé : « Tundu Wundu » – Abdoulahad Wone (Sénégal)
Prix spécial du jury : « Aphasie » – Hyacinthe Hounsou (Côte d’Ivoire)
COMPETITION OFFICIELLE : FICTION COURT METRAGE
—Poulain d’or : « Hymenee » de Violaine Maryam Blanche Bellet (Maroc)
—Poulain d’argent : « The bicycle man » de Twiggy Matiwana (Afrique du sud)
—Poulain de bronze : « Khallina hakka khir » de Mehdi M. Barsaoui (Tunisie)
—Mention spéciale du jury : « A place for myself » de Marie Clémentine DUSABEJAMBO (Rwanda)
PRIX TECHNIQUES ET ARTISTIQUES
– Prix du meilleur montage : « L’interprète » de Olivier Meliche Koné (Côte d’Ivoire)
—Prix de la meilleure musique : « Le puits » de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
– Prix du meilleur décor : « The lucky specials » de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
– Prix du meilleur son : « Félicité » de Alain Formose Gomis (Sénégal)
– Prix de la meilleure image : « Zin’naariya ! » de Rahmatou Kéïta (Niger)
– Prix du meilleur scénario : « La forêt du Niolo » de Adama Roamba (Burkina Faso)
– Prix de la meilleure interprétation féminine : « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda (Maroc)
– Prix de la meilleure interprétation masculine : « Wulu » de Daouda Coulibaly (Mali)
—Prix de la meilleure affiche : « The lucky specials » de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
—Prix Oumarou Ganda (meilleure première œuvre) : « Le puits » de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
—Prix Paul Robeson : « Frontières », Apolline Traoré (Burkina Faso)
PRIX SPECIAUX
—Prix Félix Houphouet-Boigny du Conseil de l’Entente : « Frontières » de Apolline Traoré, Burkina Faso
—Prix CEDEAO de l’intégration pour le meilleur film ouest africain : « Frontières » de Apolline Traoré du Burkina.
—Prix UNICEF : « La rue n’est pas ma mère » de Jérôme N Yaméogo (Burkina Faso)
—Prix de la ville de Ouagadougou : « La rue n’est pas ma mère « de Jérôme N Yaméogo (Burkina Faso)
—Prix « Sembène Ousmane » de EcoBank : « Wulu » de Daouda Coulibaly (Mali)
—Prix « Soumanou Vieira » de la Féderation africaine de la critique cinématographique (FACC) : « A mile in my shoes » de Said Khallaf (Maroc)
—Prix « Signis » : « The lucky specials » de Rea Rangaka (Afrique du sud)
Mention spéciale à « A mile in my shoes » de Said Khallaf du Maroc par le jury de l’Association catholique mondiale de la communication (SIGNIS).
—Prix « Thomas Sankara » de la Guilde africaine des Réalisateurs et producteurs : « A place for myself » de Marie Clémentine Dusabejambo (Rwanda)
—Prix « de la chance » de la LONAB : « A place for myself » de Marie Clémentine Dusabejambo (Rwanda)
—Prix de l’ONG WaterAid pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement : « Le puits » de Lofti Bouchouchi (Algérie)
—Prix santé et sécurité au travail : « Bons baisers de Morurua » de Larbi Benchiha (Algérie)
—Prix spécial de l’Assemblée nationale : « L’Orage africain » de Sylvestre Amoussou (Bénin)
—Prix Union européenne et ACP : « Kemtiyu, Séex Anta (Kemtiyu, Cheikh Anta) » d’ Ousmane – William MBAYE (Sénégal) : « The bicycle man » de Twiggy Matiwana (Afrique du sud).

 

VOIR AUSSI

boubs

DJ Boubs sur la série « Un café avec… » : « En ce moment, nous avons entamé le tournage de la quatrième saison »

Acteur principal de « Un Café avec… », Boubacar Diallo est revenu en bref sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *