Liquidation du «Populaire » :Le ministre du Travail se prononce

1229

La liquidation du Groupe Com 7 s’est invitée dans les débats hier, à l’Assemblée nationale. En effet, le ministre du Travail, Mansour Sy qui faisait hier face aux députés a été interpelé par ces derniers sur la question.

Mansour Sy exhorte les travailleurs du groupe Com 7 à se rapprocher de l’Inspection du travail pour plaider leur cause. En effet, restés trois ans sans salaires, ces travailleurs ont vu leur entreprise liquidée, sans empocher un seul rond.

Poursuivant, M. Sy indique que : «Le gouvernement a mis en place une commission auprès du Premier ministre qui réfléchit sur la situation des travailleurs ou les décisions de justice qui ne sont pas respectées ».

Mais, tout est-il que le liquidateur a la charge de payer les travailleurs dans ce genre de situation : «la réglementation actuelle veut que quand une entreprise ferme et qu’on liquide ses droits, c’est le ministère de l’Economie et des Finances qui nomme un liquidateur. C’est ce liquidateur qui doit payer les droits des travailleurs», a-t-il expliqué.

Les travailleurs de cette entreprise, regroupés au sein du collectif de défense des employés du groupe Com, avaient émis un communiqué incendiaire, la semaine passée pour exiger que cette liquidation se conforme aux règles. Ce qui apparemment, n’est pas le cas.

PressAfrik