Ramadan et programmes médias : certains sont en une longueur d’avance

0
649

Le Ramadan apporte des changements ou innovations dans le programme des médias au Sénégal.

Au deuxième ou troisième jour c’est selon, trois journaux seulement ont proposé des pages spéciales. Il s’agit du TÉMOIN, de l’OBS et du POP. Le TÉMOIN propose « Air Ramadan » et pour le premier numéro ce sont des reportages sur le marché et une chronique « Caaxaan faaxe » de l’écrivain, le colonel Moumar Gueye. Pour l’OBS, son « cahier Ramadan » est plus religieux. Nos confrères ont présenté « une histoire jamais racontée de Elhadji Ibou Sakho » et des recommandations de Serigne Touba à travers son œuvre « Kun Kaatiman ». D’ailleurs dans son édito intitulé : Ramadanesque !, Pape Sambaré Ndour, le chef du Desk Société, Enquêtes et Grands Reportages, promet des reportages dans les foyers religieux et terres d’exil de nos érudits. Le POP dans son « cahier Ramadan » parle du rafraichissement à l’heure de la rupture, là aussi vous pouvez lire le sermon de l’imam de « Firdawsi », Cheikh Mbaye Yaram.

Ce mercredi, la Rfm s’est intéressé au sujet en proposant un reportage dans son journal de midi, où il était question de permettre au public d’apprécier les changements de programmes au niveau de l’audiovisuel durant le Ramadan. C’est le cas de Sudquotidien dans sa livraison du jour. Le reportage est consacré aux programmes de SUDFM et de la RFM.

Pour les télévisions, la TFM essaie d’innover en proposant depuis hier soir, l’émission Quartier Général. Autour de Pape Cheikh Diallo, les oustaz, animateurs et autres chroniqueurs tentent de proposer un divertissement sur des sujets qui tournent autour du Ramadan. Les artistes invités, hier c’était Carlou D, vont faire dans leur registre religieux.

Dans la presse en ligne, c’est PressAfrik qui a proposé déjà deux reportages sur le marché et sur la tenue des jeunes filles durant ce mois.

Bien sûr que les éternels sketchs à la télé sont de retour.

Transmediatik

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici