Au Sénégal on a des « doulnaliste » et non des Journalistes, selon Adama Paris

0
643

Dans le mot « doulnaliste » il y a le mot wolof « doul » qui signifie mensonge. Voilà donc la styliste à travers un jeu de mot a traité les journalistes sénégalais de menteurs. Elle a même posé une question : pourquoi au Sénégal on n’a pas des journalistes mais des « doulnalistes » ?

Cela s’est passé ce lundi 30 mai sur les plateaux de la TFM dans l’émission matinale « Yewuleen » animée par une équipe amenée par Pape Cheikh Diallo.

Aujourd’hui sur les ondes de la RFM, le Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics) informe que le syndicat va donner une suite à cette affaire qu’il prend très au sérieux.

Selon Ibrahima Khalilou Ndiaye, la styliste a porté atteinte à toute une corporation.

De son côté sur la même radio, Momar Seyni N’Diaye, journaliste-formateur a abondé dans le même sens que le Synpics. Il a aussi déploré l’attitude de l’animateur de l’émission qui n’a pas recadré son invité.

Tout cela est regrettable car l’interview dans l’ensemble s’est déroulée dans une bonne ambiance et cela entre dans le cadre de la promotion de sa prochaine « Dakar fashion week ». Adama Paris a fait cette sortie sur les journalistes quand l’animateur a rappelé le titre d’un journal dans le passé qui avait titré  qu’Adama Paris boit du champagne. Alors que c’était du jus de pompe.

Transmediatik

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici