Mauritanie: un journaliste, viré pour avoir mal prononcé le nom de la 1ère dame

0
892

Un  journaliste a été viré de la Radio nationale de Mauritanie, jeudi  26 mai, pour avoir mal prononcé le nom de la première dame du pays.

Le journaliste, Pape Khalilou Diop, travaillait depuis prés de « six ans » à la section Wolof (une des quatre langues nationales du pays).  Il a mal prononcé le nom de l’épouse du président mauritanien, lors de l’édition du journal de 7 H.

«Le nouveau directeur général, Abdallah Hormatallah, m’a soufflé à l’oreille que je serai sanctionné. Quelques heures plus tard, le directeur de la Radio Rurale m’informe de mon renvoi, sans aucune mise en demeure», a expliqué Pape Khalilou Diop à Alakhbar.

Contacté par Alakhbar, le directeur de la Radio Rurale, Idy Soumaré, qui supervise les sections de langues nationales à Radio-Mauritanie, a confirmé le renvoi du journaliste.

Ce renvoi intervient pendant que l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI) prononce de 3 différentes manières le nom de la même première dame: « Marième Mint Ahmed dite Tekber »,  « Tekbir Mint Ahmed » et Mariem Mint Ahmed dite Tekbir».

ALAKHBAR