Popenguine 2016 : Les journalistes ne sont pas contents et après ?

0
931

Les confrères ne sont pas contents parce que le comité d’organisation de la 128ème édition du pèlerinage marial de Popenguine n’a pas cette fois-ci assuré la prise en charge totale de la presse. La RFM en a fait un sujet de reportage dans ses éditions de la journée de ce dimanche. C’est regrettable de voir la radio la plus écoutée du pays (selon les derniers sondages) poser un tel débat. C’est Anna Rocha qui a tendu le micro à des confrères qui ont exprimé regret et mécontentement. Parmi les intervenants, François Xavier Thiaw de Radio Sénégal a soutenu que la RTS a l’obligation de venir couvrir l’événement même sans cette prise en charge. Mais cela est valable pour toute la presse au nom du droit à l’information au public. La presse doit se donner les moyens de couvrir ces événements ou rester tout simplement à la maison. Mais elle ne doit rien exiger pour faire correctement son job.

WALFTV a relégué au second plan la manifestation dans sa principale édition de la journée de ce lundi. Son correspondant dans la petite-côte, Thierno Daff, était du côté de Médinatoul Mounawara (Nguékhokh) pour la prière de la Salatoul Tasbih, initiée dans cette zone par feu El Hadji Ibrahima Sakho. On n’exige pas des directs comme sur la RTS ou la TFM où les moyens sont plus importants mais au moins un traitement conséquent dans les éditions.

Transmediatik

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici